Soins ambulatoires - PDSA : comment relancer le volontariat ?
Dossier professionnel
Soins ambulatoires

PDSA : comment relancer le volontariat ?

18.03.2016

Dernières chances avant une réorganisation complète de la PDS ? Depuis plusieurs années l'effritement du volontariat pour la permanence des soins ne semble pas connaître de répit. En juin dernier un rapport parlementaire avançait des pistes pour inverser la tendance. Les statistiques 2015 de l’Ordre le confirment. Dans la foulée, sur le terrain, des innovations ont fait leur preuve. Mais les pouvoirs publics pourront-ils encore longtemps faire l'impasse sur les revalos ?

  • Ouverture 1

C’est une évolution préoccupante que la 13e enquête de l’Ordre des médecins sur la PDS vient de confirmer cette semaine. Année après année, le volontariat pour la permanence des soins ambulatoire ne cesse en effet de s’éroder. En 2015  le pourcentage de volontaires sur l’ensemble des départements s’élevait à 65 %, soit une baisse de deux points par rapport à 2014. Qualifiée de « peu significative » par l’Ordre, elle est tout de même plus importante que celle constatée entre 2013...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

BioéthiquePr Jean-François Delfraissy : « La médecine du futur doit laisser une place à la relation humaine » Abonné

Ouverture

271 débats, 150 auditions, 65 000 contributions... de mi-janvier à fin avril, les États généraux de la bioéthique auront permis de prendre... Commenter

Dossier professionnel

PrescriptionLe sport sur ordonnance ne décolle pas Abonné

Photo lead (1re possibilité)

Depuis mars 2017, les généralistes peuvent prescrire de l’activité physique adaptée à leurs patients en affection longue durée (ALD). Les... Commenter

Dossier professionnel

Sexe, addictions, mort, violences…Les sujets difficiles en consultation Abonné

Photo lead

« Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. » Cette... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Siège du CNOM

« Médecin homéopathe, ça n'existe pas » : l'Ordre prêt à nettoyer les plaques après l'évaluation de la HAS

Interpellé par les signataires de la tribune des 124 professionnels de santé contre les médecines complémentaires, l’Ordre a profité d’un point presse mardi matin pour effectuer une « mise au point...7

Certificats de décès : pour éviter les réquisitions, l'Ordre du Val-de-Marne veut mettre à contribution les retraités

Certificat décès

« La police a débarqué, à quatre personnes, dans ma salle d'attente, pour me réquisitionner. J'ai dû interrompre ma consultation pendant que... 3

Ostéoporose : l'ANSM garde à l'œil le dénosumab

Ostéoporose

L'Agence du médicament a indiqué dans un communiqué, que le dénosumab (Prolia®) fait l'objet d'une surveillance particulière suite aux... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir