Et si la rigueur menaçait vos revalos... - Faut-il désespérer du C à 25 euros ?
Dossier professionnel
Et si la rigueur menaçait vos revalos...

Faut-il désespérer du C à 25 euros ?

25.04.2014

La santé ne sera pas épargnée par le plan d’économies dévoilé cette semaine par le Premier ministre. Dans ce contexte de rigueur budgétaire – même si le gouvernement ne veut pas évoquer ce terme –, les médecins risquent eux aussi de devoir faire des efforts, via un Ondam resserré. Nul besoin d’être devin pour dire que, pour les généralistes, les chances de voir le C augmenter sont minces. Même si vos syndicats veulent encore y croire...

  • Et si la rigueur menaçait vos revalos... - Faut-il désespérer du C à 25 euros ?-1

Faut-il encore y croire ? Depuis le début 2014, le C à 25 euros est sur toutes les lèvres ! Arrivera ? Arrivera pas ? À peine élu président de l’Unof, Luc Duquesnel est le premier à avoir remis sur le tapis la revalorisation de l’acte de base. Il était temps. Avec la création récente de nouveaux forfaits et le versement de la première prime issue de la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP), on en avait presque oublié le C ! Le généraliste de Mayenne a d’abord plaidé en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

DossierTéléconsultation : c’est parti ! Abonné

TL

Expérimentée depuis plusieurs années, la téléconsultation pourra être remboursée par l’Assurance maladie sous certaines conditions à partir... Commenter

Dossier professionnel

InternatPourquoi ils ont choisi la médecine générale Abonné

Stagiaire 2

Leurs bons résultats aux ECNi leur permettaient d’accéder à toutes les disciplines mais ils ont opté pour la médecine générale. Par... Commenter

Dossier professionnel

Grands Prix du Généraliste 2018Fièvre jeune sur la médecine générale Abonné

Grands Prix

La XXVIIIe cérémonie de remise des G d’Or a eu lieu lundi à Paris. Cette année encore, cet événement – en partenariat avec La Médicale – a... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...8

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 8

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir