Et si la rigueur menaçait vos revalos... - Faut-il désespérer du C à 25 euros ?
Dossier professionnel
Et si la rigueur menaçait vos revalos...

Faut-il désespérer du C à 25 euros ?

25.04.2014

La santé ne sera pas épargnée par le plan d’économies dévoilé cette semaine par le Premier ministre. Dans ce contexte de rigueur budgétaire – même si le gouvernement ne veut pas évoquer ce terme –, les médecins risquent eux aussi de devoir faire des efforts, via un Ondam resserré. Nul besoin d’être devin pour dire que, pour les généralistes, les chances de voir le C augmenter sont minces. Même si vos syndicats veulent encore y croire...

  • Et si la rigueur menaçait vos revalos... - Faut-il désespérer du C à 25 euros ?-1

Faut-il encore y croire ? Depuis le début 2014, le C à 25 euros est sur toutes les lèvres ! Arrivera ? Arrivera pas ? À peine élu président de l’Unof, Luc Duquesnel est le premier à avoir remis sur le tapis la revalorisation de l’acte de base. Il était temps. Avec la création récente de nouveaux forfaits et le versement de la première prime issue de la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP), on en avait presque oublié le C ! Le généraliste de Mayenne a d’abord plaidé en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

StationnementPV, vous en avez assez ! Abonné

PV

Habitués à stationner gratuitement grâce à leur caducée pendant leurs visites, les médecins ont vu fleurir les contraventions sur leurs... Commenter

Dossier professionnel

Bilan des incitations à l'installationLe désert, oui, mais avec des garanties ! Abonné

Lead

Comme ses prédécesseurs, le gouvernement Macron poursuit le pari des incitations à l’installation pour lutter contre la désertification... Commenter

Dossier professionnel

Résultats de notre enquête en ligneRecertification : avis défavorable Abonné

Formation

La recertification n'est pas la tasse de thé des généralistes. Selon l'enquête exclusive menée sur legeneraliste.fr et à laquelle ont... 3

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

Infirmière en pratique avancée : la profession dénonce un dispositif trop « hospitalier » et rectifie le décret

D'ici quelques jours, le ministère de la Santé devrait remettre aux syndicats de médecins une nouvelle version du décret encadrant les Infirmières en pratique avancée (IPA). Fustigée par l'ensemble...Commenter

Épidémie de rougeole, où en est-on ?

Virus de la rougeole

On en parle moins, cependant l'épidémie de rougeole sévit toujours en Fance, puisque d'après le dernier bulletin hebdomadaire publié hier... Commenter

Agnès Buzyn, femme politique la plus influente du premier trimestre 2018

Agnès Buzyn

Stratégie de transformation du système de santé, plan prévention, financement des Ehpad… Depuis le début de l'année, Agnès Buzyn est sur... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir