Violences aux médecins - Baisse des agressions : faut-il y croire ?
Dossier professionnel
Violences aux médecins

Baisse des agressions : faut-il y croire ?

19.04.2013

L’Ordre des médecins a présenté mardi les chiffres 2012 de son Observatoire de la sécurité. Surprise. Ces dernières statistiques confirment pour la deuxième année consécutive la baisse du nombre de déclarations. Faut-il pour autant en conclure à une diminution de la violence à l’encontre des médecins ? Pas en médecine de ville, en tout cas.

  • Baisse des agressions : faut-il y croire ? - 1

Pour la deuxième année consécutive, le nombre des déclarations d’agressions adressées par les médecins à l’Ordre est en baisse (voir notre infographie). En 2012, en effet, 798 agressions ont été enregistrées par l’Observatoire pour la sécurité des médecins (ONSM), dont les derniers chiffres ont été présentés mardi. On en relevait 822 en 2011 et 920 en 2010. Faut-il en conclure que la violence à l’encontre des professionnels de santé est peu à peu en train de baisser ? Il est peut-être...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Projet de loi de santéDr Thomas Mesnier : « Pas question de changer la médecine libérale mais de mieux s’organiser ! » Abonné

Projet de loi de santé - Dr Thomas Mesnier : « Pas question de changer la médecine libérale mais de mieux s’organiser ! »-0

Exercice coordonné des professionnels, renfort de 400 généralistes dans les hôpitaux de proximité, autorisation de prescription confiée aux... 24

Dossier professionnel

ReportageÀ Montargis, la téléconsultation au secours des déserts Abonné

Reportage

Nul besoin de s’éloigner de Paris pour trouver un désert médical. À 1 h 30 de la capitale en train, le canton de Montargis, sous-préfecture... Commenter

Dossier professionnel

Arrêts de travailPr Oustric, coauteur du rapport sur les IJ : « Le médecin peut éviter qu’un arrêt ne se prolonge » Abonné

entret

Coauteur d’un rapport remis au Premier ministre pour « plus de prévention, d’efficacité, d’équité et de maîtrise des arrêts de travail »,... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ordinateur

17 000 généralistes pré-inscrits de force à un DPC, l'ANDPC rassure et sanctionne

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il n’avait jamais pris une telle ampleur. Le week-end dernier, 17 000 généralistes ont reçu un email les informant qu’ils avaient été pré-inscrits à une action...4

Prescription en pharmacie, médecin traitant désigné : la CSMF fustige la « frénésie réglementaire » des députés

Conf CSMF

« La plupart des députés connaissent très très mal nos affaires, ils racontent n'importe quoi », « on a vu des amendements très variés, (…)... 1

Les députés suppriment le numerus clausus et rétropédalent sur le stage obligatoire en désert

NC

L'Assemblée nationale a approuvé mardi la suppression, pour la rentrée 2020, du numerus clausus qui limitait depuis 1972 le nombre... 2

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir