Formation - Mais où est donc passé l’argent du DPC ?
Dossier professionnel
Formation

Mais où est donc passé l’argent du DPC ?

15.02.2013

Malgré la surtaxe mise à la charge de l’industrie, le nouveau DPC devra a priori fonctionner avec un budget à peine plus généreux qu’avant. Depuis décembre, certains syndicats dénoncent un « hold-up » des pouvoirs publics. Et l’Unaformec alerte sur un blocage des financements au détriment des associations.

  • Mais où est donc passé l’argent du DPC ?  - 1

C’est la grande inconnue du nouveau dispositif de formation continue des médecins libéraux. Le financement du développement professionnel continu (DPC) fait couler beaucoup d’encre depuis l’annonce en décembre du montant total de son enveloppe : 83 millions d’euros pour cette première année à l’heure du DPC. « Un véritable hold-up », ne craint pas d’affirmer le Dr Jean-Paul Hamon, président de la FMF. Tout aussi remonté, le président de la CSMF, Michel Chassang, estime aussi que « les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Gestion du cabinetPaperasse, un poids qu’on peut alléger Abonné

Paperasse

Malgré les nouveaux services numériques et de télésecrétariat, les médecins demeurent submergés par la paperasse. Une récente étude a... Commenter

Dossier professionnel

Réseaux sociauxCe que Twitter change dans l’avis des généralistes Abonné

Smartphone

Les généralistes sont de plus en plus nombreux à utiliser Twitter dans le cadre de leur exercice. lls seraient plus de 2 000 à recourir aux... Commenter

Dossier professionnel

Entretien avec la ministre de l'Enseignement supérieurFrédérique Vidal : « Une quatrième année de DES de médecine générale ne s'impose pas »

Frédérique Vidal

Suppression du numerus clausus en 2020, disparition de la Paces, diversification du profil des médecins, fin programmée des ECN... Dans un... 5

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Un calendrier de l'Avent virtuel pour attirer des généralistes en Ile-de-France

La magie de Noël opérera-t-elle aussi sur les installations de médecins ? L'URPS Ile-de-France vient de lancer sur Twitter son calendrier de l'Avent virtuel pour recruter des médecins. Chaque jour,...1

Élisez les tops et les flops en santé de 2018

Tops et flops

L'année écoulée aura été riche en actualité en lien avec la santé. Elle a été ponctuée d'un plan stratégique quinquennal présenté par le... 4

ROSP : Top départ pour votre déclaration, attention aux indicateurs modifiés

.

Pour les généralistes, l'heure est venue de remplir ses indicateurs de rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) clinique et du... 3

URGENCES EN DERMATOLOGIE Abonné

Dermatologie

On distingue plusieurs catégories d'urgence dermatologique. La première doit faire redouter le début d'une urgence vitale, souvent de... Commenter

PATHOLOGIES DU CUIR CHEVELU Abonné

Psoriasis

Les atteintes du cuir chevelu sont un motif de consultation récurrent. Elles altèrent la qualité de vie des patients. Il peut s’agir de... Commenter

A découvrir