Démographie - Déserts médicaux: Est-ce la faute aux femmes?
Dossier professionnel
Démographie

Déserts médicaux: Est-ce la faute aux femmes?

25.11.2011

Elles bouderaient la campagne et les banlieues difficiles.Elles préféreraient le salariat. Et quand elles s’installent en libéral, ce serait toujours trop tard et avec des carrières qui s’arrêtent trop tôt. On reproche finalement aux femmes de travailler moins que les hommes… Bref, selon certains, la féminisation de la profession serait en partie responsable de la crise de la démographie médicale… Et si derrière toutes ces accusations se cachait un mauvais procès ?

  • Déserts médicaux: Est-ce la faute aux femmes? - 1

Depuis les années 1980, le pourcentage de femmes médecins n’a cessé de croître. De 26 % en 1986, elles sont passées à 31 % en 1992, à 37 % en 2000 et à 40 % aujourd’hui. Dans ce dernier quart de siècle elles ont encore gagné du terrain. Et, dans un futur proche, plus de la moitié des confrères (54 % des nouveaux inscrits au Tableau de l’Ordre) seront alors… des consœurs ! Dans ce nouveau contexte, la femme est-elle l’avenir de la médecine générale ou bien un vrai danger pour la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

D'une tribune aux tribunauxLes homéopathes défendent leur honneur de médecin Abonné

Homéopathie

Une tribune signée par 124 professionnels de santé contre les médecines alternatives a relancé le débat sur l’efficacité de l’homéopathie... Commenter

Dossier professionnel

BioéthiquePr Jean-François Delfraissy : « La médecine du futur doit laisser une place à la relation humaine » Abonné

Ouverture

271 débats, 150 auditions, 65 000 contributions... de mi-janvier à fin avril, les États généraux de la bioéthique auront permis de prendre... Commenter

Dossier professionnel

PrescriptionLe sport sur ordonnance ne décolle pas Abonné

Photo lead (1re possibilité)

Depuis mars 2017, les généralistes peuvent prescrire de l’activité physique adaptée à leurs patients en affection longue durée (ALD). Les... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Enfant en consultation

85 euros en moyenne de ROSP pédiatrique : sur Twitter, des généralistes se gaussent de leur prime riquiqui

Les médecins généralistes ont commencé à percevoir les premiers dividendes de la ROSP spécifique au médecin traitant de l'enfant mise en place par l'avenant 1 de la convention signé en décembre...10

Les médecins homéopathes respectent le code de déontologie, affirme leur syndicat

Code déontologie

Perçue comme une victoire par les anti « Fake médecines », la menace brandie mardi par l'Ordre des médecins de faire le ménage sur les... 6

Les médecins bientôt autorisés à faire de la pub ? Le Conseil d'État défend une libre communication

Publicité

L'interdiction de publicité, imposée aux médecins depuis plus de 70 ans, trop stricte, doit être remplacée par un droit à une communication... 2

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir