Responsabilité civile - Pourquoi la justice est-elle si sévère avec vous ?
Dossier professionnel
Responsabilité civile

Pourquoi la justice est-elle si sévère avec vous ?

18.03.2011

Être généraliste en 2011, n’est pas de tout repos ! Ces dernières années, les mises en cause de praticiens devant les tribunaux sont en hausse. Et deux récentes évolutions inquiètent encore davantage les observateurs du monde judiciaire : la justice à la main de plus en plus lourde sur les indemnités financières, et de récentes décisions montrent qu’elle ne cesse d’étendre la responsabilité des médecins de famille.

  • Pourquoi la justice est-elle si sévère avec vous ? - 1

Les généralistes sont-ils dans la ligne de mire de la justice ? Quelques affaires récentes pourraient bien le laisser penser. Pourtant, si l’on s’en tient aux chiffres, aucune inflation des plaintes des patients n’est apparente. Après une nette augmentation des déclarations de sinistres corporels, dès le milieu des années 90, relevé par Le Sou médical, depuis, les chiffres se tassent depuis cinq ans : Le Sou recense 1964 déclarations de sinistres corporels en 2009, soit 1,66 déclarations...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Gestion du cabinetPaperasse, un poids qu’on peut alléger Abonné

Paperasse

Malgré les nouveaux services numériques et de télésecrétariat, les médecins demeurent submergés par la paperasse. Une récente étude a... Commenter

Dossier professionnel

Réseaux sociauxCe que Twitter change dans l’avis des généralistes Abonné

Smartphone

Les généralistes sont de plus en plus nombreux à utiliser Twitter dans le cadre de leur exercice. lls seraient plus de 2 000 à recourir aux... Commenter

Dossier professionnel

Entretien avec la ministre de l'Enseignement supérieurFrédérique Vidal : « Une quatrième année de DES de médecine générale ne s'impose pas »

Frédérique Vidal

Suppression du numerus clausus en 2020, disparition de la Paces, diversification du profil des médecins, fin programmée des ECN... Dans un... 5

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...2

La recertification pas obligatoire pour tous : le Pr Uzan se justifie devant les jeunes généralistes

Pr Serge Uzan

La recertification des médecins finira-t-elle par devenir obligatoire ? Les jeunes médecins généralistes installés et remplaçants du... 4

[Appel à témoignages] Que peut-on vous souhaiter pour 2019 ?

Sapin et cadeaux

Des patients à l’heure, le G à 50 euros, des vaccins dans le frigo, moins de paperasse, plus de retours de vos confrères, un successeur…... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir