Rémunération - La fin programmée de l’hégémonie du C
Dossier professionnel
Rémunération

La fin programmée de l’hégémonie du C

10.12.2010

La remise du rapport Hubert et les promesses de Nicolas Sarkozy à Orbec ont sonné l’heure de la réforme des modes de rémunération. Sans plus attendre, Xavier Bertrand doit démarrer la concertation avant la fin de l’année. La hausse du C au premier janvier pourrait donc être une des dernières du genre, avant que le paiement à l’acte ne se diversifie et pour finir ne régresse au profit des forfaits.

  • La fin programmée de l’hégémonie du C - 1

Il n’est plus lieu d’en douter. Au 1er janvier, le C passera à 23 euros. Mais cette revalorisation tant attendue risque de se figer en un palier voué à ne plus évoluer pendant certainement de très longues années. Est-ce à dire, qu’après 3 % de hausse par an en moyenne depuis le début des années 2000, les revenus des généralistes sont désormais condamnés au surplace ? Non, mais qu’on se le dise, l’avenir appartient clairement à la diversification des modes de rémunération. La semaine...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Maîtrise de stageCes généralistes qui transmettent plus que leur savoir Abonné

Stagiaire

Les maîtres de stage ont à cœur de transmettre leur savoir-faire à la future génération de généralistes… mais pas seulement. Beaucoup, en... 2

Dossier professionnel

Extension de l’obligation vaccinaleCe qui a changé Abonné

Vaccin enfant

Les enfants nés depuis le 1er janvier sont désormais soumis à onze vaccins obligatoires. Quel impact pour les généralistes ? à côté des... Commenter

Dossier professionnel

Dossier bilan 2017Comment les patients ont tout chamboulé Abonné

Visu lead

Ces derniers mois, les patients ont donné de la voix pour défendre leurs intérêts. L’affaire du Levothyrox en a été l’illustration la plus... 1

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...Commenter

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... Commenter

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir