Exercice - Pourquoi les jeunes plébiscitent le groupe
Dossier professionnel
Exercice

Pourquoi les jeunes plébiscitent le groupe

15.10.2010

Une étude de l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) a mis le phénomène en exergue le mois dernier. L’exercice en groupe de la médecine générale libérale est aujourd’hui devenu majoritaire. Une évolution d’autant plus marquée dans la jeune génération puisqu’elle concerne presque huit généralistes sur dix chez les moins de 40 ans. Le Généraliste est allé à la rencontre de ces jeunes médecins qui ne conçoivent plus la pratique de leur métier de la même manière que leurs aînés.

  • Pourquoi les jeunes plébiscitent le groupe - 1

Hors du groupe point de salut ? Entre 1998 et 2009, la part des médecins généralistes libéraux déclarant travailler en groupe est en effet passée de 43 % à 54 %, toutes tranches d’âges confondues. Un phénomène de regroupement qui concerne tout le monde, puisque même les généralistes de 50 ans et plus n’y font pas exception. 44,9 % de ces derniers déclaraient en effet exercer en groupe l’an dernier, contre 20 % en 1998. Pour autant, les jeunes médecins sont les moteurs de cette dynamique....

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Santé des médecinsBurn-out et suicide : la veuve d’un généraliste témoigne « pour que ça ne recommence pas »

BO

Cinq ans après le suicide de son époux, médecin de famille dans les Pays de la Loire, Marie L. s’est confiée au Généraliste. En acceptant... 6

Dossier professionnel

EntretienDr Agnès Ricard-Hibon : « Aux urgences, un travail plus étroit avec les généralistes s’impose »

Dr Ricard-Hibon

Soumises à un flux croissant de patients, souvent en sous-effectif, les urgences hospitalières sont en souffrance. Soixante-quinze services... 21

Dossier professionnel

Loi SantéPrescription en officine : les pharmaciens enthousiastes, les généralistes réticents

pharma

Les pharmaciens seront bientôt autorisés à délivrer certains médicaments habituellement soumis à prescription médicale. Après avoir... 26

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Signature

Assistants et CPTS : trois syndicats de médecins signeront les accords malgré des réserves

Fin du suspense concernant la signature ou non de l'avenant conventionnel 7 sur les assistants médicaux et de l'accord conventionnel interprofessionnel (ACI) sur le financement des Communautés...2

Coup d’envoi des ECNi 2019

Pistolet

Ce lundi matin à 11 heures c’est le début de trois jours d’épreuve pour 9 336 candidats inscrits cette année aux épreuves classantes... Commenter

[VIDEO] Rougeole, comment expliquer l'épidémie actuelle ?

Daniel Floret

Alors que la circulation du virus de la rougeole s’est intensifiée en France ces dernières semaines, une session des récentes Journées... 6

DIARRHÉE : LES PROBIOTIQUES SONT-ILS UTILES ? Abonné

probiotique

Les antibiotiques perturbent qualitativement la flore intestinale et peuvent provoquer des diarrhées. Les probiotiques ont été proposés... Commenter

Biologie LE BILAN HÉPATIQUE ET SON INTERPRÉTATION Abonné

Analyse sanguine

Les anomalies du bilan hépatique sont le plus souvent chroniques, minimes à modérées. Les étiologies les plus fréquentes sont la... Commenter

A découvrir