Exercer en banlieue - « Droit de cité » pour les généralistes
Dossier professionnel
Exercer en banlieue

« Droit de cité » pour les généralistes

12.05.2010

Le 17 mai prochain, une toute nouvelle maison de santé ouvrira ses portes à Villiers-le-Bel, dans le Val d’Oise. Ce projet, porté par l’association RIR-IDF, a bénéficié du soutien de la commune, de la région et du secrétariat d’Etat à la politique de la Ville. Fadela Amara explique les raisons de son implication au Généraliste, tandis que des confrères détaillent leur activité quotidienne en « zone sensible ».

  • « Droit de cité » pour les généralistes - 1

Il piafferait presque d’impatience. Le Dr Laurent Perez a hâte d’étrenner ses nouveaux locaux. Pour ce généraliste de cinquante-neuf ans, installé à Villiers-le-Bel depuis près de vingt-cinq ans, le « cabinet médical Val-de-France » - la toute nouvelle maison de santé qui ouvre officiellement ses portes le 17 mai prochain - représente presque un nouveau départ.

« Il a fallu environ trois ans entre la création du projet et sa concrétisation », explique le praticien. Tout est parti d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Parcours de soinsLe médecin traitant, toujours la référence Abonné

Médecin traitant

Le parcours de soins, qui fêtera l'an prochain ses 15 ans, est entré dans les mœurs. Le médecin traitant est cependant aujourd’hui... Commenter

Dossier professionnel

ExerciceGénéraliste en quartier sensible : une médecine difficile mais si gratifiante... Abonné

Médecin en banlieue

Entre insécurité et démographie médicale en berne, les quartiers sensibles ont mauvaise presse auprès des généralistes. Le nombre de... Commenter

Dossier professionnel

Accès aux soinsBuzyn vous fait confiance... ce que vous êtes prêts à faire Abonné

Agnes Buzyn

Dans l’entretien qu’elle a accordé au Généraliste, la ministre de la Santé exhorte la profession à prendre ses responsabilités pour... 2

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Excédé par la multiplication des PV, un généraliste du Mans menace d'arrêter ses visites

La bataille pour le stationnement gratuit des médecins en visite se poursuit du côté du Mans. Un généraliste, excédé de se faire verbaliser, a décidé d'écrire au maire de la commune. Installé...2

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 9

Arrêts maladies frauduleux : le reportage de France 2 « jette l'opprobre sur la profession », estime l'Ordre

Reportage arrêts maladies frauduleux

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! La diffusion au 20H de France 2, mercredi, d'un reportage sur les arrêts maladie frauduleux, a... 3

Tabacologie UNE SEULE CIGARETTE PAR JOUR AUGMENTE LE RISQUE CV DE 50 % Abonné

Cigarette

Fumer moins est inefficace sur le risque cardiovasculaire. Retour sur cette méta-analyse du BMJ, qui réduit à néant tout espoir sur la... Commenter

LES INHIBITEURS CALCIQUES DANS LE RAYNAUD Abonné

Raynaud

Que valent les inhibiteurs calciques dans le traitement du syndrome de Raynaud ? La revue Cochrane (1) s’est attachée à évaluer le rapport... Commenter

A découvrir