Cancer: peut-on vraiment guérir ?
Dossier professionnel

Cancer: peut-on vraiment guérir ?

16.04.2010

Cela peut sembler paradoxal. Ces dernières années, l’incidence du cancer a tellement augmenté qu’il est devenu la cause numéro un de mortalité. Parallèlement, l’espérance de vie des malades ne cesse de progresser. Même si la prudence reste de mise dans bien des cas, les évolutions de ces dernières années permettent de parler de plus en plus souvent de guérison. Dans l’entretien que nous publions, Dominique Maraninchi avance pour la première fois le chiffre de 60%. Surfant sur cette dynamique, les pouvoirs publics organisent la sortie d’ALD pour certains patients et poussent assureurs et banquiers à intégrer la guérison dans les calculs des actuaires.

  • Cancer: peut-on vraiment guérir ? - 1

C’est au tournant des années 2000 que l’évolution a été radicale. Pour la première fois, le cancer devient la première cause de mortalité en 2004; et la même année une étude de la Cnamts rapporte que le nombre d’admissions pour cancer dans le régime ALD a augmenté de 84% sur dix ans ! On voit de plus en plus de cancers, mais on en guérit de plus en plus aussi. Alors qu’avant les médecins s’abritaient prudemment derrière le terme de rémission lorsque le pronostic favorable se confirmait,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Projet de loi de santéDr Thomas Mesnier : « Pas question de changer la médecine libérale mais de mieux s’organiser ! » Abonné

Projet de loi de santé - Dr Thomas Mesnier : « Pas question de changer la médecine libérale mais de mieux s’organiser ! »-0

Exercice coordonné des professionnels, renfort de 400 généralistes dans les hôpitaux de proximité, autorisation de prescription confiée aux... 24

Dossier professionnel

ReportageÀ Montargis, la téléconsultation au secours des déserts Abonné

Reportage

Nul besoin de s’éloigner de Paris pour trouver un désert médical. À 1 h 30 de la capitale en train, le canton de Montargis, sous-préfecture... Commenter

Dossier professionnel

Arrêts de travailPr Oustric, coauteur du rapport sur les IJ : « Le médecin peut éviter qu’un arrêt ne se prolonge » Abonné

entret

Coauteur d’un rapport remis au Premier ministre pour « plus de prévention, d’efficacité, d’équité et de maîtrise des arrêts de travail »,... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Assemblée

Les députés disent oui à la prescription par le pharmacien, non au médecin traitant opposable

L'Assemblée poursuit ce vendredi l'examen en séance plénière du projet de loi santé. Plusieurs mesures symboliques ont été prises ces dernières heures. Les députés sont finalement revenus sur une...9

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Bon usage du médicament : « des marges d’amélioration considérables » selon le patron de la Cnam

Nicolas Revel

Invité vendredi de la seconde édition du colloque sur le Bon usage du médicament*, Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance maladie... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir