Crise, réglement arbitral - La hausse du C verouillée jusqu’en 2012
Dossier professionnel
Crise, réglement arbitral

La hausse du C verouillée jusqu’en 2012

15.01.2010

L’échec prévisible des négociations renvoit la nouvelle convention au mieux à l’horizon de la fin de l’année. Et encore si le calendrier de Roselyne Bachelot est respecté. Un délai qui tombe à point pour les pouvoirs publics, alors que les caisses de l’Etat sont vides. Fin janvier, la conférence sur les déficits publics marquera le début de la cure d’austérité. Mardi Nicolas Sarkozy a donné le «la». Clairement, les généralistes devront attendre 2012.

  • La hausse du C verouillée jusqu’en 2012 - 1

Jamais l’horizon du C à 23 euros n’aura été aussi lointain pour des raisons à la fois économiques, politiques mais aussi désormais techniques. Aucune nouvelle convention n’a été signée dans les temps pour remplacer celle de 2005 arrivée à échéance. La date butoir était mardi. Pour autant, le vide conventionnel sera de courte durée : dès le 11 février, l’arbitre, Bertrand Fragonard, devra se mettre à la tâche et élaborer, en principe dans la concertation, un règlement arbitral. Reçu à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Gestion du cabinetPaperasse, un poids qu’on peut alléger Abonné

Paperasse

Malgré les nouveaux services numériques et de télésecrétariat, les médecins demeurent submergés par la paperasse. Une récente étude a... Commenter

Dossier professionnel

Réseaux sociauxCe que Twitter change dans l’avis des généralistes Abonné

Smartphone

Les généralistes sont de plus en plus nombreux à utiliser Twitter dans le cadre de leur exercice. lls seraient plus de 2 000 à recourir aux... Commenter

Dossier professionnel

Entretien avec la ministre de l'Enseignement supérieurFrédérique Vidal : « Une quatrième année de DES de médecine générale ne s'impose pas »

Frédérique Vidal

Suppression du numerus clausus en 2020, disparition de la Paces, diversification du profil des médecins, fin programmée des ECN... Dans un... 5

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...2

La recertification pas obligatoire pour tous : le Pr Uzan se justifie devant les jeunes généralistes

Pr Serge Uzan

La recertification des médecins finira-t-elle par devenir obligatoire ? Les jeunes médecins généralistes installés et remplaçants du... 4

[Appel à témoignages] Que peut-on vous souhaiter pour 2019 ?

Sapin et cadeaux

Des patients à l’heure, le G à 50 euros, des vaccins dans le frigo, moins de paperasse, plus de retours de vos confrères, un successeur…... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir