Sros ambulatoire - Comment la Meuse a fait son remembrement sanitaire
Dossier professionnel
Sros ambulatoire

Comment la Meuse a fait son remembrement sanitaire

25.09.2009

Innovation de la réforme Bachelot, l’instauration de cartes sanitaires en médecine de ville a fait couler beaucoup d’encre et salive, l’inquiétude se focalisant sur leur éventuel caractère contraignant. Dans la Meuse, on est passé aux travaux pratiques avant tout le monde. Et le concept est perçu comme une opportunité de relance des installations et de rationalisation des aides en zones rurales, pour la création de maisons de santé notamment.

  • Comment la Meuse a fait son remembrement sanitaire - 1
  • Comment la Meuse a fait son remembrement sanitaire - 2
  • Comment la Meuse a fait son remembrement sanitaire - 3
  • Comment la Meuse a fait son remembrement sanitaire - 4
  • Comment la Meuse a fait son remembrement sanitaire - 5

En quelques années, les maisons de santé sont devenues incontournables. Au plus haut niveau de l’État comme pour les édiles des petites communes rurales, c’est désormais la solution toute trouvée pour répondre à la crise de la démographie médicale. Sauf que si on laissait faire les maires, les maisons de santé pousseraient comme des champignons après la pluie. Faut-il pour autant laisser à l’État le soin de tout planifier ? Les médecins du département de la Meuse ont une petite idée de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Maîtrise de stageCes généralistes qui transmettent plus que leur savoir Abonné

Stagiaire (ouverture)

Les maîtres de stage ont à cœur de transmettre leur savoir-faire à la future génération de généralistes… mais pas seulement. Beaucoup, en... Commenter

Dossier professionnel

Extension de l’obligation vaccinaleCe qui a changé Abonné

Vaccin enfant

Les enfants nés depuis le 1er janvier sont désormais soumis à onze vaccins obligatoires. Quel impact pour les généralistes ? à côté des... Commenter

Dossier professionnel

Dossier bilan 2017Comment les patients ont tout chamboulé Abonné

Visu lead

Ces derniers mois, les patients ont donné de la voix pour défendre leurs intérêts. L’affaire du Levothyrox en a été l’illustration la plus... 1

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Revel

Interview de Nicolas Revel (Cnam) Télémédecine : « débuter par les patients en ALD »

Les négociations conventionnelles sur la télémédecine et sur la CSG ont débuté aujourd'hui. Le directeur général de la Cnam espère aboutir à un accord dans les trois mois pour la télé-expertise et...4

La CSG aussi au menu des négos conventionnelles, la piste d'une compensation sur la retraite évoquée

Administratif

De nouvelles négociations conventionnelles ont débuté à la Cnam cet après-midi. Outre le dossier télémédecine, la compensation de la hausse... Commenter

Allaiter diminue le risque de diabète chez la mère

Allaitement

Les conclusions d'un article paru dans le JAMA Inter Med. du 16 janvier dernier, indiquent qu'il y aurait un lien très fort entre la durée... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir