HPST - Qui aura le dernier mot sur la réforme Bachelot ?
Dossier professionnel
HPST

Qui aura le dernier mot sur la réforme Bachelot ?

12.06.2009

Après le vote du Sénat, la semaine dernière, le sort de la réforme Bachelot est entre les mains de sept députés et sept sénateurs. En commission mixte partaire, ils auront la lourde tâche mardi d’établir une version de compromis du projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires ». Même si une seconde lecture n’est plus envisagée, le texte est encore loin d’être complètement calé. Et les syndicats médicaux maintiennent la pression.

  • Qui aura le dernier mot sur la réforme Bachelot ? - 1

Le gouvernement avait d’emblée décrété l’urgence sur le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires », texte adopté en conseil des ministres le 22 octobre dernier. Mais ce n’est finalement que mardi prochain, le 16 juin, que la commission mixte paritaire (CMP), composée de sept députés et de sept sénateurs, devra statuer sur une version définitive du texte. Ce qui fait du projet de loi Bachelot, le texte le plus longuement discuté de la législature. Les deux assemblées y ont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Médecin traitantQuand le médecin est un patient malgré lui... Abonné

.

La plupart des médecins de famille sont leur propre médecin traitant. Certains s’estiment suffisamment armés pour se soigner et consulter... 3

Dossier professionnel

RevalorisationAprès le C à 25 euros, quelles perspectives pour les généralistes ? Abonné

.

Les médecins généralistes ont attendu plus de six ans pour obtenir C=Cs… Après la hausse du 1er mai, combien de temps devront-ils patienter... 3

Dossier professionnel

Présidentielle2017-2022 : si les "docteurs" avaient la parole Abonné

.

Neuf jours nous séparent désormais du premier tour de l'élection présidentielle. Au-delà des programmes politiques, Le Généraliste a donné... 3

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Candidature Touraine : en Indre-et-Loire, les militants locaux PS et REM se sentent trahis

Trahison… C'est semble-t-il le sentiment qui domine en Indre-et-Loire, tant chez les militants d'En Marche que chez ceux du PS. La candidature de Marisol Touraine dans la 3e circonscription d'Indre...10

HAS : les premières recos médicales sur le burn out

burn-out

Les troubles psychiatriques liés au travail représentent la catégorie d’affections professionnelles la plus fréquente après les affections... 5

Ethiopien, Britannique ou Pakistanaise, le prochain patron de l'OMS désigné mardi

Siège de l'OMS à Genève

L'Afrique tout entière retient son souffle... L'ex-ministre éthiopien des Affaires étrangères, Tedros Adhanom, 51 ans, soutenu par l'Union... 1

Métabolisme LES DYSLIPIDEMIES Abonné

Métabolisme - LES DYSLIPIDEMIES-1

Un tiers des Français présentent une dyslipidémie. Cependant, en 2017, on ne doit plus prendre en charge isolément un chiffre de LDL mais... Commenter

Zapping SYNDROME DES ÉOLIENNES, LE VRAI DU FAUX Abonné

Zapping - SYNDROME DES ÉOLIENNES, LE VRAI DU FAUX-1

Après l’analyse d’une soixantaine de travaux, le rapport de l’Académie de médecine sur « les nuisances sanitaires » des éoliennes... Commenter

A découvrir