Honoraires - Devez-vous coter 23 euros ?
Dossier professionnel
Honoraires

Devez-vous coter 23 euros ?

20.03.2009

La récente décision de la cour d’appel de Grenoble infirmant le jugement en première instance du tribunal de Valence ouvre théoriquement, la possibilité judiciaire pour les généralistes qualifiés de coter le CS. Une vision que récuse évidemment l’assurance-maladie. Et qui divise vos syndicats sur la conduite à tenir.

  • Devez-vous coter 23 euros ? - 1

Autant dire que la décision de justice rendue en fin de semaine dernière a pris tout le monde court. Après l’arrêt de la cour d’appel de Grenoble qui, en substance, a reconnu la légalité de la cotation CS à neuf médecins drômois qualifiés comme spécialistes de médecine générale, la profession est, sinon bouleversée, du moins clairement divisée. Et, dans un contexte conventionnel léthargique, les réactions se manifestent en ordre dispersé. Sur le terrain, les confrères se répartissent en...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers professionnels

add
Dossier professionnel

Formation et rechercheDans les coulisses d’une jeune maison de santé universitaire Abonné

MSU

Depuis 2017, les maisons et centres de santé peuvent prétendre à une labellisation universitaire. Ce contrat tripartite entre l’ARS, la... Commenter

Dossier professionnel

Avis en ligneNotés mais pas coulés ! Abonné

note

On peut évaluer son repas, son hôtel, son livreur… mais aussi son médecin ! Depuis plusieurs années déjà, les patients ont la possibilité... 11

Dossier professionnel

ProspectiveReport de l’âge de la retraite : le spectre de l’envolée des IJ Abonné

ret

Le départ plus tardif à la retraite, préconisé dans la réforme Delevoye, pourrait accentuer un phénomène observé avec le vieillissement de... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Deligne

Répondez à notre enquête Le généraliste peut-il encore faire abstraction de l'environnement ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), jusqu’à 20 % des cancers seraient d’origine environnementale. L'exposition à la pollution de l'eau, de l'air ou des sols est devenue ces dernières...3

Retraites : la colère enfle chez les médecins, la grève des libéraux pourrait être avancée au 3 janvier

Grève

Le gouvernement espérait probablement que le discours d’Édouard Philippe mercredi permettrait d'apaiser les esprits et d'enrayer, au moins... 14

Dans 10 caisses, la conciliation a permis de limiter les poursuites contre les médecins

.

Depuis avril 2018 sont expérimentées dans certaines caisses des commissions de conciliation à destination des médecins convoqués en... 4

Chronobiologie LES ANTIHYPERTENSEURS SONT-ILS DU MATIN OU DU SOIR ? Abonné

HTA

Cette étude espagnole menée en médecine générale démontre que le traitement antihypertenseur doit être prescrit le soir. Ce choix... 1

Rhumatologie  ARTHROSE ET OBESITÉ Abonné

Arthrose et obésité

Au-delà du simple lien mécanique, chez les patients obèses une inflammation de bas grade en lien avec le syndrome métabolique – dite... Commenter

A découvrir