Santé numérique - L’IA, une chance pour la médecine générale
Dossier médical
Santé numérique

L’IA, une chance pour la médecine générale

22.03.2019

L’intelligence artificielle révolutionnera sans aucun doute la santé. Ses promesses fantastiques de progrès contre le cancer, en dermatologie et en radiologie semblent assez crédibles, de l’avis des experts. La médecine générale sera la spécialité la moins menacée et pourrait même être promue par l’IA.

  • ia

Ils l’ont baptisé Good Doctor. Pour établir un diagnostic au vu des pouls, symptômes, données personnelles et antécédents médicaux de ses patients, ce « bon docteur » s’appuie sur des connaissances acquises lors de... 300 millions de consultations. Ses 250 millions de patients peuvent le consulter à toute heure et où qu’ils soient. Ce Good Doctor n’est pas un surhomme, mais une intelligence artificielle accessible via une application mobile chinoise. Assureur à l’origine, Ping An...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

NutritionCompléments alimentaires : une législation trop souple ? Abonné

med

La vente de compléments alimentaires va croissant, sur fond d’engouement pour le traitement “naturel” des maux et inconforts quotidiens.... Commenter

Dossier médical

AddictionsUn plan national peu convaincant Abonné

addict

Dévoilé en début d’année, le nouveau Plan addictions n'est pas à la hauteur des attentes et des enjeux de santé publique. Même si des... 1

Dossier médical

Journée mondialeBPCO, l’enjeu du diagnostic précoce Abonné

BPCO adulte

En France, 65 à 75 % des malades atteints de BPCO ne seraient pas diagnostiqués. Si les freins expliquant cette situation critique sont... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les maisons médicales de garde facilitent la permanence des soins selon les médecins

Une récente enquête de l'Ordre des médecins sur la permanence des soins ambulatoire (PDSA) a mis en avant l'enthousiasme des praticiens volontaires vis-à-vis des Maisons médicales de garde (MMG)....5

La vente de médicaments en libre accès n'a pas permis de faire baisser leur prix, bien au contraire

Libre accès

Dix ans après l'autorisation de vente en accès libre des médicaments sans ordonnance (OTC), « les prix se sont envolés » selon... 5

Les médecins organisateurs de la PDSA réclament un tarif horaire de 4G minimum défiscalisé

.

Dans un contexte marqué par la baisse régulière du volontariat pour la Permanence des soins ambulatoire (PDSA), l'Association... 6

Gériatrie LA FRAGILITÉ DES PERSONNES ÂGÉES ET SA DÉTECTION EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Consultation

La fragilité est un syndrome clinique qui concerne 10 % à 20 % des 65 ans et plus. Sa détection et la mise en place d'un plan de soins... 1

Parasitologie L'ASCARIDIOSE Abonné

L'ASCARIDIOSE

L’ascaridiose est la parasitose tropicale la plus fréquente. En Europe, la contamination est pauci-parasitaire, et souvent la clinique... Commenter

A découvrir