Dépistage du cancer colorectal - Le « tout généraliste » en question ?
Dossier médical
Dépistage du cancer colorectal

Le « tout généraliste » en question ?

09.03.2018

À l’occasion de “mars bleu”, la mobilisation autour du dépistage du cancer colorectal est relancée. Avec un taux de participation qui stagne autour de 33 %, celui-ci peine à s’imposer. Pour améliorer les choses, les autorités misent sur le médecin traitant… tout en ouvrant la porte à d’autres circuits pour la remise du test. Mais pour certains généralistes, le frein est avant tout culturel.

  • Depistage

Avec près de 45 000 nouveaux cas et 18 000 décès par an, le cancer colorectal reste le second cancer le plus meurtrier en France. Un paradoxe pour une pathologie qui dispose d’un dépistage très efficient en théorie, avec un taux de survie à 5 ans de 90 % lorsqu’elle est détectée à un stade précoce. Mais près de 10 ans après sa mise en place, le dépistage organisé peine à s'imposer et 50 % des cancers diagnostiqués le sont encore au stade métastatique. Le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Grossesse et médicamentsPictogrammes : la fausse bonne idée ! Abonné

Photo lead

Après l’affaire Dépakine, et la volonté des patientes d’être mieux informées sur la dangerosité des médicaments durant la grossesse, les... Commenter

Dossier médical

ExerciceL’échographie en médecine générale : gadget ou révolution ? Abonné

Sonde echographie

L’échographie deviendra-t-elle aussi indispensable que le stéthoscope dans les cabinets de médecine générale ? Sans aller jusque-là, tout... Commenter

Dossier médical

RechercheÀ quand le microbiote sur ordonnance ? Abonné

Microbiote

Soupçonné d’être impliqué dans bien des maladies, le microbiote suscite de nombreux espoirs thérapeutiques. Dores et déjà, la... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le maire de Bourges veut obliger les nouveaux médecins à s'installer trois ans dans les déserts

Voilà qui ne devrait pas plaire aux partisans de la liberté d'installation. Dans une lettre ouverte au président de la République, le maire de Bourges Pascal Blanc (MR), demande à Emmanuel Macron d...17

Un généraliste mayennais condamné à rembourser 150 000 euros, après avoir escroqué des patients

Lecteur de carte vitale

Deux ans d’emprisonnement avec sursis, une privation de droits civiques et civils et l’obligation de rembourser les victimes : la sanction... 13

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

.

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir