Médicament - Faut-il encore avoir peur des génériques ?
Dossier médical
Médicament

Faut-il encore avoir peur des génériques ?

25.03.2016

Moindre concentration en principe actif, présence d’excipients mal tolérés, etc. Les génériques suscitent de nombreuses craintes. Si la plupart sont désormais écartées sur le plan scientifique, la substitution continue de poser problème à certains patients. Et, globalement, les Français consomment moins de génériques que leurs voisins européens même si le rapport d’étape de l’Igas publié la semaine dernière note un léger mieux dix mois après le lancement du plan générique 2015-2017.

  • Ouverture

Malgré toutes les incitations en faveur du générique, moins d’une boîte de médicament remboursée sur trois en France est une boîte de générique, alors qu’en Allemagne ou au Royaume-Uni la proportion est bien supérieure à trois sur quatre. La prescription en DCI, théoriquement obligatoire depuis le 1er janvier 2015, reste, quant à elle, marginale.

Près des trois-quarts des médicaments ne sont prescrits que sous leur nom de marque, selon l’analyse de 815 ordonnances (rédigées du 20 mai...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Journée mondiale sans tabacE-cigarette : un essor à double tranchant Abonné

e cig

Nouvelle opportunité de sevrage ou prise de risque mal évaluée ? Alors que les données publiées à l’occasion de la journée mondiale sans... Commenter

Dossier médical

Fin de vieLa sédation profonde et continue en ville, pas simple mais possible ! Abonné

FdV

En marge de situations extrêmes et controversées comme celle de Vincent Lambert, de nombreux praticiens accompagnent la fin de vie d’un... 1

Dossier médical

Santé numériqueL’IA, une chance pour la médecine générale Abonné

ia

L’intelligence artificielle révolutionnera sans aucun doute la santé. Ses promesses fantastiques de progrès contre le cancer, en... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Internes

Buzyn ouvre la porte à une rémunération des « heures sup’ » des internes, l’Isnar-IMG furieuse

En février, lors de son congrès, l’Isnar-IMG (Intersyndicale des internes de médecine générale) avait alerté Agnès Buzyn sur le temps de travail des internes, après avoir publié les résultats d’une...Commenter

Université d'été de la CSMF La volonté d’union syndicale plus forte que les divergences générationnelles ?

Table ronde intersyndicale à l'Université d'été 2019 de la CSMF

En invitant les représentants de syndicats de médecins séniors et juniors à l’occasion de son Université d’été, la CSMF entendait réunir la... Commenter

En direct de l'Université d'été de la CSMF Retraites, revalos, lapins… les réponses de Buzyn aux inquiétudes des médecins libéraux

Agnès Buzyn en visio au congrès de la CSMF

La 25e Université d’été de la CSMF a ouvert ses portes vendredi au Palais des congrès d’Antibes-Juan-les-Pins dans un contexte marqué par... 20

Diabétologie PAS D'“EFFET MÉMOIRE” DU CONTRÔLE INTENSIF DU DIABÈTE Abonné

Controle diabète

VADT, étude de suivi de patients DT2 sur 15 ans, a pendant ses 5,6 premières années comparé l'effet d'un contrôle intensif du DT2 vs... Commenter

ORL TOUT VERTIGE POSITIONNEL N’EST PAS BÉNIN Abonné

Fig.2

Le diagnostic de VPPB doit être basé sur des éléments cliniques précis et concordants. Toute discordance doit remettre en cause le... Commenter

A découvrir