Les nouvelles recos de la Société Française d’Alcoologie point par point - Alcool : le généraliste reprend la main
Dossier médical
Les nouvelles recos de la Société Française d’Alcoologie point par point

Alcool : le généraliste reprend la main

27.02.2015

La prise en charge du mésusage de l’alcool a radicalement changé en 2014 avec l’obtention de la RTU par le baclofène, la mise à disposition du nalméfène et la fin du dogme de l’abstinence au profit d’un objectif de réduction de la consommation. Ce qui a conduit la Société française d’alcoologie (SFA) à édicter en ce début d’année 2015 de nouvelles recommandations, principalement dirigées vers le médecin généraliste.

  • Les nouvelles recos de la Société Française d’Alcoologie point par point - Alcool : le généraliste reprend la main-1

« Puisqu’une des difficultés majeures était l’abstinence imposée aux patients sévères, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, on espère que les malades vont pouvoir plus facilement accepter une offre de soins, qui peut être la réduction de consommation, quel que soit le niveau de sévérité de la pathologie observée. La Société Française d’Alcoologie (SFA) a donc jugé nécessaire d’édicter de nouvelles recommandations dans le but d’aider les généralistes à repérer et prendre en charge le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Consommation du médicamentAntibiotiques : comment les réduire encore plus ? Abonné

antibio

Malgré de vrais progrès, le mésusage des antibiotiques reste important en ville. Pression societale, contraintes de temps mais aussi manque... 1

Dossier médical

Industrie pharmaceutiquePénuries de médicaments : des failles à tous les étages Abonné

Med

Casse-tête infernal pour les prescripteurs, risque d’inobservance ou de rupture thérapeutique, les pénuries et les tensions... 1

Dossier médical

Octobre roseCancer du sein : prendre la maladie de court Abonné

Seins

Dépistage ciblé, ADN tumoral circulant, intelligence artificielle… Les outils de pilotage se multiplient pour agir le plus possible en... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Chèque

En Sarthe, un couple donne 15 000 euros pour l’entretien d’une maison médicale

L’an passé, un habitant de Luché-Pringé (Sarthe) en proie à de terribles douleurs au ventre était persuadé que son heure avait sonné. Après quinze jours en soins intensifs, ce Luchois de 66 ans s...Commenter

Six patients sur dix prêts à recourir à la téléconsultation si leur médecin le leur propose

.

Seuls 6 % des Français et 13 % des médecins ont déjà eu recours à une téléconsultation, selon un sondage Odoxa pour l'Agence du numérique... 2

Coronavirus : premiers cas en France, Buzyn veut éviter la « propagation »

Coronavirus

Alors que le ministère de la Santé avait annoncé vendredi l'identification de trois cas confirmés de pneumopathie à coronavirus en France,... 1

Santé environnementale LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS Abonné

Emballages plastiques

Depuis le début du 21e siècle, on parle de plus en plus des perturbateurs endocriniens et de leurs effets. Ils suscitent des inquiétudes... Commenter

Gynécologie LA NÉCROBIOSE ASEPTIQUE Abonné

Nécrobiose aseptique

La nécrobiose aseptique est une complication souvent rencontrée au décours de la grossesse. Une ischémie de l’artère nourricière du fibrome... Commenter

A découvrir