Rythmologie - L’ablation réussit au flutter auriculaire
Dossier médical
Rythmologie

L’ablation réussit au flutter auriculaire

18.05.2012

Dans les troubles du rythme supraventriculaires, le flutter répond bien aux procédures ablatives. La prévention thrombo-embolique de la FA nécessite un bon repérage des risques des patients.

  • L’ablation réussit au flutter auriculaire  - 1

Entre le risque de complications liées au flutter et celui des effets indésirables des anti-arythmiques, l’ablation constitue une option thérapeutique intéressante. Le flutter auriculaire est une tachycardie supra-ventriculaire par macro-réentrée auriculaire droite, de fréquence régulière de 250 à 300/min, concernant essentiellement les patients très âgés (surtout après 80 ans). La tolérance clinique est souvent mauvaise et le risque embolique identique à celui de la FA. De plus, il est...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

NutritionCompléments alimentaires : une législation trop souple ? Abonné

med

La vente de compléments alimentaires va croissant, sur fond d’engouement pour le traitement “naturel” des maux et inconforts quotidiens.... Commenter

Dossier médical

AddictionsUn plan national peu convaincant Abonné

addict

Dévoilé en début d’année, le nouveau Plan addictions n'est pas à la hauteur des attentes et des enjeux de santé publique. Même si des... 1

Dossier médical

Journée mondialeBPCO, l’enjeu du diagnostic précoce Abonné

BPCO adulte

En France, 65 à 75 % des malades atteints de BPCO ne seraient pas diagnostiqués. Si les freins expliquant cette situation critique sont... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dictionnaire

« Doctoresse » ? L’Académie française valide, « ridicule » selon l'Association des femmes médecins

Il sera bientôt officiellement possible de prendre rendez-vous chez une « doctoresse » ! L’Académie française s’apprête à reconnaître l'utilisation du féminin pour les noms de métiers, selon une...7

Le généraliste Michel Chassang quitte l’UNAPL après six ans de mandat

Michel Chassang

Après six ans de bons et loyaux services, le Dr Michel Chassang quitte la présidence de l’UNAPL (Union nationale des professions... 1

Good morning Doctor [Audio] Le patient douloureux anglophone

Union Jack

La douleur est l’un des premiers motifs de consultation en médecine générale. Plusieurs mots existent en anglais pour la désigner. Le... Commenter

Gynécologie LA VAGINOSE BACTÉRIENNE Abonné

Vagin

La vaginose bactérienne, comme une infection à Gardnerella vaginalis, est un problème pour le praticien du fait de ses récidives... Commenter

ORL L’OSTÉOME DU SINUS FRONTAL Abonné

fmc

Les ostéomes des sinus de la face sont localisés au niveau frontal le plus souvent. Cliniquement, ils sont souvent asymptomatiques. Le... Commenter

A découvrir