European Respiratory Society - BPCO : le poids des facteurs d’aggravation
Dossier médical
European Respiratory Society

BPCO : le poids des facteurs d’aggravation

14.10.2011

La BPCO était à l'honneur à l'ERS cette année, avec près de 190 sessions abordant le sujet. S'éloignant d'une conception simpliste (la maladie des fumeurs vieillissants, évaluée uniquement par la spirométrie), les pneumologues s'intéressent désormais à cette pathologie sous des angles plus variés, notamment, à tout ce qui peu l’aggraver : comorbidités cardiovasculaires, infections, exacerbations...

  • BPCO : le poids des facteurs d’aggravation - 1

La prise en charge de la BPCO vise à en réduire les symptômes, mais elle doit aussi prendre en compte tout ce qui peut l’aggraver. Avec tout d’abord, une prise en charge des comorbitités : les maladies cardiovasculaires (MCV), l’ostéoporose, la dépression, la dénutrition... doivent être recherchées chez tout patient BPCO, afin que celui-ci puisse bénéficier d’une prise en charge plurielle. A l’ERS, ce sont surtout les comorbidités cardiovasculaires qui ont fait l’objet des préoccupations...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Dépistage du cancer colorectalLe « tout généraliste » en question ? Abonné

Depistage

À l’occasion de “mars bleu”, la mobilisation autour du dépistage du cancer colorectal est relancée. Avec un taux de participation qui stagne... Commenter

Dossier médical

RechercheÀ quand le microbiote sur ordonnance ? Abonné

Microbiote

Soupçonné d’être impliqué dans bien des maladies, le microbiote suscite de nombreux espoirs thérapeutiques. Dores et déjà, la... Commenter

Dossier médical

RecosLa HAS médicalise le burn-out Abonné

Recos - La HAS médicalise le burn-out-1

Sujet sociétal et politique souvent matière à débat, le burn out est aussi une réalité médicale à laquelle les généralistes sont de plus en... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Lazimi

Le Dr Gilles Lazimi, pionnier dans la lutte contre les violences faites aux femmes

« Un homme violent avec sa femme, ce n’est pas un bon père » ; « Un monsieur qui frappe sa femme et les enfants qui regardent derrière c’est de la maltraitance », etc. Dans le petit bureau du...3

Les dossiers qui ont marqué l'année L’échographie en médecine générale : gadget ou révolution ?

Sonde echographie

L’échographie deviendra-t-elle aussi indispensable que le stéthoscope dans les cabinets de médecine générale ? Sans aller jusque-là, tout... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Google AI travaille sur le diagnostic des cancers

Google AI

D'ici quelques années, verra-t-on arriver dans nos établissements de santé des appareillages de la marque Google ? Les premiers instruments... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir