European Respiratory Society - BPCO : le poids des facteurs d’aggravation
Dossier médical
European Respiratory Society

BPCO : le poids des facteurs d’aggravation

14.10.2011

La BPCO était à l'honneur à l'ERS cette année, avec près de 190 sessions abordant le sujet. S'éloignant d'une conception simpliste (la maladie des fumeurs vieillissants, évaluée uniquement par la spirométrie), les pneumologues s'intéressent désormais à cette pathologie sous des angles plus variés, notamment, à tout ce qui peu l’aggraver : comorbidités cardiovasculaires, infections, exacerbations...

  • BPCO : le poids des facteurs d’aggravation - 1

La prise en charge de la BPCO vise à en réduire les symptômes, mais elle doit aussi prendre en compte tout ce qui peut l’aggraver. Avec tout d’abord, une prise en charge des comorbitités : les maladies cardiovasculaires (MCV), l’ostéoporose, la dépression, la dénutrition... doivent être recherchées chez tout patient BPCO, afin que celui-ci puisse bénéficier d’une prise en charge plurielle. A l’ERS, ce sont surtout les comorbidités cardiovasculaires qui ont fait l’objet des préoccupations...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

RecosLa HAS médicalise le burn-out Abonné

Recos - La HAS médicalise le burn-out-1

Sujet sociétal et politique souvent matière à débat, le burn out est aussi une réalité médicale à laquelle les généralistes sont de plus en... Commenter

Dossier médical

Calendrier vaccinal 2017Haro sur le meningo C Abonné

..

À l’occasion de la semaine de la vaccination, la DGS a dévoilé le calendrier vaccinal 2017. La nouvelle feuille de route simplifie la vaccin... Commenter

Dossier médical

PrescriptionLe sport, un traitement comme les autres ? Abonné

.

Formation, remboursement, recommandations... Beaucoup reste à faire avant que le sport ne devienne vraiment un traitement comme les autres.... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir