ADA, San Diego, 24-28 juin 2011 - Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies
Dossier médical
ADA, San Diego, 24-28 juin 2011

Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies

09.09.2011

Le congrès de l’American Diabetes Association a été l’occasion de faire le point sur les dernières grandes études qui ont abordé l’utilité ou non du traitement intensif selon le type de patient. Il a aussi permis de préciser les relations entre hypoglycémies et RCV. Si ce lien n’est pas clairement élucidé, l'hypoglycémie se révèle en fait comme un marqueur et non comme une cause de vulnérabilité.

  • Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies - 1

Les hypoglycémies, plus fréquentes qu’on ne le croit et potentiellement graves, s'observent dans le DT2 lorsque le traitement comporte des insulino-sécréteurs (sulfamides ou glinides), et chez les patients ayant un diabète ancien. Ainsi, dans une récente étude menée chez 11 375 diabétiques, le risque relatif sous monothérapie est de 2,28 sous insuline, de 1,16 sous sulfonylurée, et de 1,4 sous glinides. De leur côté, les agonistes du GLP-1 et les inhibiteurs des DPP-4 ou de l'α...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

RecosLa HAS médicalise le burn-out Abonné

Recos - La HAS médicalise le burn-out-1

Sujet sociétal et politique souvent matière à débat, le burn out est aussi une réalité médicale à laquelle les généralistes sont de plus en... Commenter

Dossier médical

Calendrier vaccinal 2017Haro sur le meningo C Abonné

..

À l’occasion de la semaine de la vaccination, la DGS a dévoilé le calendrier vaccinal 2017. La nouvelle feuille de route simplifie la vaccin... Commenter

Dossier médical

PrescriptionLe sport, un traitement comme les autres ? Abonné

.

Formation, remboursement, recommandations... Beaucoup reste à faire avant que le sport ne devienne vraiment un traitement comme les autres.... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir