ADA, San Diego, 24-28 juin 2011 - Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies
Dossier médical
ADA, San Diego, 24-28 juin 2011

Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies

09.09.2011

Le congrès de l’American Diabetes Association a été l’occasion de faire le point sur les dernières grandes études qui ont abordé l’utilité ou non du traitement intensif selon le type de patient. Il a aussi permis de préciser les relations entre hypoglycémies et RCV. Si ce lien n’est pas clairement élucidé, l'hypoglycémie se révèle en fait comme un marqueur et non comme une cause de vulnérabilité.

  • Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies - 1

Les hypoglycémies, plus fréquentes qu’on ne le croit et potentiellement graves, s'observent dans le DT2 lorsque le traitement comporte des insulino-sécréteurs (sulfamides ou glinides), et chez les patients ayant un diabète ancien. Ainsi, dans une récente étude menée chez 11 375 diabétiques, le risque relatif sous monothérapie est de 2,28 sous insuline, de 1,16 sous sulfonylurée, et de 1,4 sous glinides. De leur côté, les agonistes du GLP-1 et les inhibiteurs des DPP-4 ou de l'α...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Journée mondialeBPCO, l’enjeu du diagnostic précoce Abonné

BPCO adulte

En France, 65 à 75 % des malades atteints de BPCO ne seraient pas diagnostiqués. Si les freins expliquant cette situation critique sont... Commenter

Dossier médical

OphtalmologieDes pistes pour restaurer la vision Abonné

Oeil

En 2001, le chien Lancelot grimpait avec enthousiasme les marches du Capitole, pour promouvoir les recherches sur la thérapie génique... Commenter

Dossier médical

Dépistage du cancer colorectalLe « tout généraliste » en question ? Abonné

Depistage

À l’occasion de “mars bleu”, la mobilisation autour du dépistage du cancer colorectal est relancée. Avec un taux de participation qui stagne... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Strasbourg

À Strasbourg, des généralistes réunis pour une formation, confinés pendant la fusillade

Les médecins du syndicat Agjir, antenne locale alsacienne de ReAGJIR, le regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants, réunis mercredi soir à Strasbourg, devaient vivre...Commenter

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... Commenter

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir