ADA, San Diego, 24-28 juin 2011 - Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies
Dossier médical
ADA, San Diego, 24-28 juin 2011

Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies

09.09.2011

Le congrès de l’American Diabetes Association a été l’occasion de faire le point sur les dernières grandes études qui ont abordé l’utilité ou non du traitement intensif selon le type de patient. Il a aussi permis de préciser les relations entre hypoglycémies et RCV. Si ce lien n’est pas clairement élucidé, l'hypoglycémie se révèle en fait comme un marqueur et non comme une cause de vulnérabilité.

  • Risque cardiovasculaire et diabète : non-lieu pour les hypoglycémies - 1

Les hypoglycémies, plus fréquentes qu’on ne le croit et potentiellement graves, s'observent dans le DT2 lorsque le traitement comporte des insulino-sécréteurs (sulfamides ou glinides), et chez les patients ayant un diabète ancien. Ainsi, dans une récente étude menée chez 11 375 diabétiques, le risque relatif sous monothérapie est de 2,28 sous insuline, de 1,16 sous sulfonylurée, et de 1,4 sous glinides. De leur côté, les agonistes du GLP-1 et les inhibiteurs des DPP-4 ou de l'α...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Grossesse et médicamentsPictogrammes : la fausse bonne idée ! Abonné

Photo lead

Après l’affaire Dépakine, et la volonté des patientes d’être mieux informées sur la dangerosité des médicaments durant la grossesse, les... Commenter

Dossier médical

Dépistage du cancer colorectalLe « tout généraliste » en question ? Abonné

Depistage

À l’occasion de “mars bleu”, la mobilisation autour du dépistage du cancer colorectal est relancée. Avec un taux de participation qui stagne... Commenter

Dossier médical

ExerciceL’échographie en médecine générale : gadget ou révolution ? Abonné

Sonde echographie

L’échographie deviendra-t-elle aussi indispensable que le stéthoscope dans les cabinets de médecine générale ? Sans aller jusque-là, tout... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ordonnance

1 476 comprimés d'anxiolytiques délivrés en 15 jours : un généraliste dénonce les failles des ordonnances sécurisées

Pour le Dr André Linka, généraliste à Istres, c’est l’ineptie de trop. Le médecin a envoyé en juin une lettre ouverte à Agnès Buzyn, au patron de l'Assurance-maladie Nicolas Revel, à l'Ordre des...8

Encéphalite à tiques : rupture de stock des vaccins pour enfants

encéphalite à tiques

L'unique vaccin pour prévenir les encéphalites à tiques chez l'enfant, recommandé pour certains voyages, est en rupture de stock jusqu'à... Commenter

Grippe : une couverture vaccinale d'environ 20% chez le personnel en Ehpad

Ehpad

En 2010, la mise en place d'un dispositif de surveillance spécifique de la grippe dans des établissements d'hébergement pour personnes... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir