Pollution sonore - Ces bruits qui dérangent
Dossier médical
Pollution sonore

Ces bruits qui dérangent

11.03.2011

On connaît bien les dégâts auditifs dus aux bruits forts et à partir de 110 dB un traumatisme sonore peut être contracté en quelques minutes. Néanmoins, pour des sons inférieurs à 85 dB, si l’oreille sort indemne de cette « pollution sonore », ça n’est pas forcément le cas de la santé psychologique. Le confort auditif était le thème de la 14e Journée Nationale de l’Audition, le 10 mars 2011.

  • Ces bruits qui dérangent - 1

« 85 décibels est la valeur frontière au-delà de laquelle l’oreille est exposée à des dégâts acoustiques, précise le Pr Christian Gelis, biophysicien (université de Montpellier 1). À partir de ce niveau sonore, il peut y avoir une altération des cellules sensorielles de l’oreille interne, engendrant des surdités et acouphènes, mais aussi des douleurs ou des sifflements. A 85 dB, des anomalies auditives irréversibles peuvent résulter d’une exposition longue durée alors que pour des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Dépistage du cancer colorectalLe « tout généraliste » en question ? Abonné

Depistage

À l’occasion de “mars bleu”, la mobilisation autour du dépistage du cancer colorectal est relancée. Avec un taux de participation qui stagne... Commenter

Dossier médical

RechercheÀ quand le microbiote sur ordonnance ? Abonné

Microbiote

Soupçonné d’être impliqué dans bien des maladies, le microbiote suscite de nombreux espoirs thérapeutiques. Dores et déjà, la... Commenter

Dossier médical

RecosLa HAS médicalise le burn-out Abonné

Recos - La HAS médicalise le burn-out-1

Sujet sociétal et politique souvent matière à débat, le burn out est aussi une réalité médicale à laquelle les généralistes sont de plus en... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pétition

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas (Seine-Saint-Denis), Madeline Da Silva,  a lancé une pétition pour...4

[Vidéo] Avec 1 480 morts supplémentaires cet été, la canicule a tué 10 fois moins qu'en 2003

Canicule

Même avec 1 480 décès supplémentaires, la surmortalité qui a accompagné l’épisode caniculaire de cet été a été qualifiée de « limitée » par... 6

Les IPA démarrent leur formation, leur statut et rémunération restent flous

Table ronde de l'Ordre infirmier sur les Infirmiers en pratique avancée

Très attendues, les formations des infirmières en pratique avancée (IPA) ont débuté début septembre dans les Universités d'Aix-Marseille et... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir