HbA1c et réalité du risque cardiovasculaire
Dossier médical

HbA1c et réalité du risque cardiovasculaire

27.03.2009

Au contraire du risque micro-angiopathique du diabétique de type 2, les études qui chiffrent l’intensification du contrôle glycémique sur le pronostic cardiovasculaire se font très discrètes. Jusqu'où faut-il baisser l'HbA1c, pour quels bénéfices macro-angiopathiques… l'ALFEDIAM 2009 (Association de langue française pour l’étude du diabète et des maladies métaboliques, Strasbourg, 17-20 mars) a plongé les experts dans la littérature.

  • HbA1c et réalité du risque cardiovasculaire - 1
  • HbA1c et réalité du risque cardiovasculaire - 2
  • HbA1c et réalité du risque cardiovasculaire - 3

ALFEDIAM 2009

Chez le diabétique non insulinodépendant (DT2), un contrôle suffisamment strict de la glycémie permet de prévenir ou inverser les anomalies de la microcirculation. Le taux d'HbA1c est classiquement accepté comme critère de substitution avec, pour un point en plus ou en moins d'HbA1c, 30 % en plus ou en moins de rétinopathies, néphropathies et neuropathies. Mais la macroangiopathie, de mécanisme autrement plus complexe, multifactorielle, débute pour des glycémies très...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers médicaux

add
Dossier médical

Consommation du médicamentAntibiotiques : comment les réduire encore plus ? Abonné

antibio

Malgré de vrais progrès, le mésusage des antibiotiques reste important en ville. Pression societale, contraintes de temps mais aussi manque... 1

Dossier médical

Industrie pharmaceutiquePénuries de médicaments : des failles à tous les étages Abonné

Med

Casse-tête infernal pour les prescripteurs, risque d’inobservance ou de rupture thérapeutique, les pénuries et les tensions... 1

Dossier médical

Octobre roseCancer du sein : prendre la maladie de court Abonné

Seins

Dépistage ciblé, ADN tumoral circulant, intelligence artificielle… Les outils de pilotage se multiplient pour agir le plus possible en... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Grève

Retraites : la colère enfle chez les médecins, la grève des libéraux pourrait être avancée au 3 janvier

Le gouvernement espérait probablement que le discours d’Édouard Philippe mercredi permettrait d'apaiser les esprits et d'enrayer, au moins partiellement, la mobilisation contre son projet de...3

Après le rapport assassin de la Cour des comptes, les syndicats de médecins cléments avec l'Ordre

Dr Patrick Bouet

On ne tire pas sur une ambulance. Interrogés par Le Généraliste, les syndicats de médecins libéraux se montrent relativement cléments... 4

Répondez à notre enquête Le généraliste peut-il encore faire abstraction de l'environnement ?

Deligne

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), jusqu’à 20 % des cancers seraient d’origine environnementale. L'exposition à la pollution... 3

Chronobiologie LES ANTIHYPERTENSEURS SONT-ILS DU MATIN OU DU SOIR ? Abonné

HTA

Cette étude espagnole menée en médecine générale démontre que le traitement antihypertenseur doit être prescrit le soir. Ce choix... 1

Rhumatologie  ARTHROSE ET OBESITÉ Abonné

Arthrose et obésité

Au-delà du simple lien mécanique, chez les patients obèses une inflammation de bas grade en lien avec le syndrome métabolique – dite... Commenter

A découvrir