Congrès de la Société francophone du diabète (2018) - Diabète gestationnel : le mieux est parfois l’ennemi du bien
Dossier congrès
Congrès de la Société francophone du diabète (2018)

Diabète gestationnel : le mieux est parfois l’ennemi du bien

13.04.2018

Depuis 2010, le dépistage du diabète gestationnel est préconisé en début de grossesse chez les femmes à risque, avec des seuils pathologiques abaissés. Destinée à limiter les complications foeto-maternelles, cette stratégie est accusée d’avoir fait bondir la prévalence de la maladie, sans bénéfice clair. Deux études présentées au congrès de la Société francophone du diabète ravivent le débat.

  • Diabète gestationnel

Le diabète gestationnel (DG) se définit comme une anomalie de la tolérance au glucose, conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, survenue ou reconnue pour la première fois pendant la grossesse. Une définition qui inclut non seulement l’intolérance transitoire au glucose liée aux modifications hormonales pendant la grossesse et disparaîssant après l’accouchement mais aussi un authentique diabète préexistant, généralement de type 2, révélé lors de la grossesse et persistant après...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers congrès

add
Dossier congrès

112e Congrès français d'urologieLes urologues dépoussièrent l’HBP Abonné

prost

Avec tout un rapport qui lui était consacré, l’HBP était l’invitée d’honneur du récent congrès français d’urologie. L’occasion de porter un... Commenter

Dossier congrès

31e Congrès français de rhumatologieArthrose, au-delà des traitements pharmacologiques Abonné

Arthrose

Pour sa 31e édition, le congrès français de rhumatologie a accordé une large place à l’arthrose. Avec notamment plusieurs communications... Commenter

Dossier congrès

Insuffisance cardiaqueLe casse-tête des bêta-bloquants Abonné

ECHO

Les bêta-bloquants ont beau être de « vieux » médicaments, leur prescription pose encore beaucoup de questions, comme cela a été a souligné... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Publicité

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la porte à cette possibilité, invoquant la jurisprudence...6

Plaidoyer pour le dosage des transaminases en routine

Dosage transaminases

« Alors que les généralistes n’hésitent pas à prescrire des glycémies, des créatininémies et des cholestérolémies dans le cadre de bilans de... 3

ECNi blanches, des premiers bugs avant le test national

Loading

Alors que les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur, souhaitaient cette année faire l’impasse sur les épreuves classantes... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 1

A découvrir