Exacerbations de BPCO - Corticoïdes et antibios : ni trop, ni trop peu
Dossier congrès
Exacerbations de BPCO

Corticoïdes et antibios : ni trop, ni trop peu

06.10.2017

Si, actuellement, la tendance est plutôt à lever le pied sur la prescription de corticoïdes inhalés dans la BPCO, le discours est moins tranché pour les patients exacerbateurs. En témoignent les nouvelles recommandations sur les exacerbations de BPCO présentées par la Société européenne de pneumologie lors de son congrès annuel. Quant aux antibiotiques, leur intérêt est de plus en plus remis en cause, en aigu comme au long cours.

  • BPCO
Les exacerbations, définies comme une aggravation symptomatique nécessitant une intervention médicale, sont au centre de la prise en charge de la BPCO, du fait de leurs effets délétères sur la mortalité, la qualité de vie, la dégradation de la fonction respiratoire, du statut nutritionnel et des comorbidités associées, sans oublier leur coût socio-économique. L’ERS (European Respiratory Society) s’est associée à l’ATS (American Thoracic Society) pour proposer des recommandations dédiées au...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers congrès

add
Dossier congrès

Congrès européen de pneumologieBPCO, la faute à l’asthme ? Abonné

Asthme enfant

Certes, le tabac est largement incriminé dans la survenue d’une BPCO et le sevrage des patients reste une priorité. Mais les connaissances... Commenter

Dossier congrès

Cancer bronchique opéré : scanner ou radio pour le suivi ?  Abonné

Après exérèse complète d’un cancer bronchique non à petites cellules, comment s’assurer de l’absence de récidive ou d’un nouveau cancer ?... Commenter

Dossier congrès

Congrès ESCCardiologie, la prévention primaire contrariée Abonné

Aspirine en coeur

Le congrès européen de cardiologie (ESC, Munich, 26 au 29 août 2018) a réuni cette année près de 33 000 professionnels de santé. Les... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...21

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 2

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir