Congrès - Otites séreuses, la société française d'ORL recadre les pratiques
Dossier congrès
Congrès

Otites séreuses, la société française d'ORL recadre les pratiques

Dr Maia Bovard Gouffrant
| 04.11.2016

Il en est des otites comme de nombreuses pathologies déjà plutôt bien contrôlées avant l'ère des grands essais cliniques : leur prise en charge a continué leur petit bonhomme de chemin sans être vraiment remise en question. De tables rondes en recommandations, la SFORL a fourni beaucoup d’efforts lors de son congrès annuel pour recadrer les pratiques dans ces pathologies courantes.

  • Ouverture

À force de banalisation, la prise en charge de l’otite séreuse moyenne a-t-elle connu des dérives, avec un excès de pose de yoyo (ou aérateurs trans-tympaniques –ATT-) sans explorations préalables ? A l’occasion de son congrès annuel, la société française d' ORL (SFORL) a mis le sujet sur la table et propose une feuille de route pour recadrer les pratiques.

Selon une enquête de la CNAM, il existe une très grande hétérogénéité sur le taux de pose d’ATT rapporté au nombre d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers congrès

add
Dossier congrès

29es Journées européennes de la Société française de cardiologieUn congrès de cardio très vasculaire ! Abonné

cardiovasculaire

Prise en charge ambulatoire de l’embolie pulmonaire, pertinence du traitement des TVP distales, etc. Cette année, le congrès de la Société... Commenter

Dossier congrès

Myélomes, leucémies, lymphomesLes hémopathies chroniques de moins en moins malignes Abonné

AM

Le congrès américain d’hématologie a permis de prendre la mesure des progrès réalisés en onco-hématologie, notamment dans la leucémie... Commenter

Dossier congrès

112e Congrès français d'urologieLes urologues dépoussièrent l’HBP Abonné

prost

Avec tout un rapport qui lui était consacré, l’HBP était l’invitée d’honneur du récent congrès français d’urologie. L’occasion de porter un... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...Commenter

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir