Comorbidités psychiatriques - Quand épilepsie rime avec psy
Dossier congrès
Comorbidités psychiatriques

Quand épilepsie rime avec psy

Dr Maia Bovard Gouffrant
| 27.11.2015

Dépressions, suicides, mais aussi psychoses... Les patients épileptiques présentent un risque accru de comorbidités psychiatriques. Initialement mis sur le compte des anti-épileptiques ou du poids psychologique de la maladie, ce lien pourrait s’expliquer par un dysfonctionnement cérébral commun comme cela a été expliqué lors des Journées françaises de l’épilepsie 2015 (Montpellier, 3=

  • epilepsie

Après avoir été longtemps associée à la folie, voire à la sorcellerie, dans l’imaginaire collectif, l’épilepsie est désormais considérée par tous comme une pathologie neurologique. Mais, depuis quelques années, ses comorbidités psychiatriques suscitent un intérêt croissant. Avec de plus en plus de données suggérant qu’elles ne seraient pas une simple conséquence de l’épilepsie et de son poids psychologique pour les patients mais peut être plus le témoin d’un fonctionnement cérébral...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers congrès

add
Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Dossier congrès

AntirétrovirauxCap vers l’allègement thérapeutique Abonné

vih

30 ans après la mise à disposition de l’AZT, une trentaine de molécules sont désormais disponibles pour lutter contre le VIH et de... Commenter

Dossier congrès

Rhumatismes inflammatoiresLes spondyloarthrites comblent leur retard Abonné

Les spondyloarthrites comblent leur retard

Parent pauvre des rhumatismes inflammatoires depuis des années, les spondyloarthtrites sortent de l'ombre avec l'espoir de nouveaux... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Dossier congrès

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions Abonné

ouv

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la... Commenter

Stratégie nationale de santé Agnès Buzyn joue la concertation Abonné

.

La ministre a mis au point en début de semaine une Stratégie Nationale de Santé (SNS) en quatre points qui sera la feuille de route du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir