La résonance magnétique nucléaire limite le recours à la biopsie prostatique - Cancer de la prostate : l’IRM va-t-elle sauver le dépistage ?
Dossier congrès
La résonance magnétique nucléaire limite le recours à la biopsie prostatique

Cancer de la prostate : l’IRM va-t-elle sauver le dépistage ?

12.12.2014

En s’intercalant entre PSA et biopsies, l’IRM est-elle en passe de résoudre les problèmes de surdiagnostic et de surtraitement inhérents au dépistage des cancers prostatiques ? S’il est encore trop tôt pour répondre avec certitude, de plus en plus de données plaident dans ce sens. Et confirment les bonnes performances de cet examen. Des travaux dont s’est largement fait écho le 108e congrès de l’Association Française d’Urologie.

  • La résonance magnétique nucléaire limite le recours à la biopsie prostatique - Cancer de la prostate : l’IRM va-t-elle sauver le dépistage ?-1

L’imagerie par résonance magnétique offre désormais toutes les garanties d’un bon outil de screening pour remplacer les biopsies prostatiques systématisées en cas de PSA ou de toucher rectal suspect. L’emploi de l’IRM, si elle est négative, limiterait ainsi le surdiagnostic actuel dû à la détection de micro-foyers par les biopsies systématisées. Une piste étayée par de nombreuses études présentées lors du 108e congrès

de l’Association Française...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres dossiers congrès

add
Dossier congrès

DermatologiePsoriasis, le traitement systémique mieux codifié Abonné

Psoriasis

Au cours de ces dernières années, les traitements systémiques du psoriasis se sont multipliés avec l’arrivée de molécules ciblées.... Commenter

Dossier congrès

Congrès français de rhumatologieModerato en rhumato Abonné

Congrès français de rhumatologie - Moderato en rhumato-0

Sans parler de machine arrière, le récent congrès français de rhumatologie a mis l’accent sur les surdagnostics et le recours excessif aux... Commenter

Dossier congrès

Cancer de la prostateL’âge de la maturité Abonné

Lead (cancer prostate)

Surveillance active, screening plus fin grâce à l’IRM, traitements ablatifs in situ, etc. De plus en plus, les possibilités d’évaluation et... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite cabinet éphémère Pontarlier

Déjà 2 000 consultations et une visite de délégation ministérielle pour le cabinet éphémère de Pontarlier

Déjà 2 000 consultations pour le cabinet éphémère de Pontarlier depuis son ouverture le 5 octobre dernier ! L'établissement, où cinq généralistes (trois en activité dans la région et deux retraités...5

Les jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négo sur la télémédecine

.

Les représentants de jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négociation conventionnelle sur la télémédecine. D'après... Commenter

Les médecins satisfaits de leur travail mais pas de leurs conditions de travail

Smileys

Les médecins ont la sinistrose ? Pas si sûr, d’après le dernier baromètre santé Odoxa et MNH Group réalisé auprès de 434 médecins libéraux... 2

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir