La résonance magnétique nucléaire limite le recours à la biopsie prostatique - Cancer de la prostate : l’IRM va-t-elle sauver le dépistage ?
Dossier congrès
La résonance magnétique nucléaire limite le recours à la biopsie prostatique

Cancer de la prostate : l’IRM va-t-elle sauver le dépistage ?

12.12.2014

En s’intercalant entre PSA et biopsies, l’IRM est-elle en passe de résoudre les problèmes de surdiagnostic et de surtraitement inhérents au dépistage des cancers prostatiques ? S’il est encore trop tôt pour répondre avec certitude, de plus en plus de données plaident dans ce sens. Et confirment les bonnes performances de cet examen. Des travaux dont s’est largement fait écho le 108e congrès de l’Association Française d’Urologie.

  • La résonance magnétique nucléaire limite le recours à la biopsie prostatique - Cancer de la prostate : l’IRM va-t-elle sauver le dépistage ?-1

L’imagerie par résonance magnétique offre désormais toutes les garanties d’un bon outil de screening pour remplacer les biopsies prostatiques systématisées en cas de PSA ou de toucher rectal suspect. L’emploi de l’IRM, si elle est négative, limiterait ainsi le surdiagnostic actuel dû à la détection de micro-foyers par les biopsies systématisées. Une piste étayée par de nombreuses études présentées lors du 108e congrès

de l’Association Française...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers congrès

add
Dossier congrès

CongrèsAMP, IPP, alimentation... Les pédiatres prennent position Abonné

Enfants

Risques liés à l’AMP, pertinence des IPP chez le nourrisson ou encore dangerosité potentielle des régimes “sans” chez l’enfant : le récent... Commenter

Dossier congrès

MédicamentsToute réaction n’est pas allergie Abonné

Allergies

Avec près de 2500 participants, le Congrès francophone d’allergologie est devenu l’un des plus grands rendez-vous mondiaux de la... Commenter

Dossier congrès

12e Congrès de la médecine générale FranceLe défi des violences faites aux femmes Abonné

12e CMGF

Grand rendez-vous annuel de la discipline, le congrès de la médecine générale s’est tenu à Paris au début du mois. Très tournée sur le... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
lait infantile

Buzyn réservée sur le classement des laits infantiles comme médicaments

Faut-il classer les laits infantiles parmi les médicaments, pour renforcer le contrôle sanitaire et éviter une nouvelle contamination comme celle des produits Lactalis ? Agnès Buzyn, s'est dite...Commenter

[Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... Commenter

Fin de vie : l'IGAS préconise d'impliquer davantage les infirmières sur le recueil des directives anticipées

.

Plus de deux ans après l'entrée en vigueur de la loi Leonetti-Claeys (2 février 2016) sur la fin de vie, l'Inspection générale des affaires... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

GALE, IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir