Pour un dépistage ciblé de la coronaropathie chez le diabétique - Ischémie myocardique silencieuse du diabétique, mieux vaut savoir
Dossier congrès
Pour un dépistage ciblé de la coronaropathie chez le diabétique

Ischémie myocardique silencieuse du diabétique, mieux vaut savoir

14.03.2014

Faut-il ou non dépister l’ischémie myocardique silencieuse du diabétique ? A l’instar de la France, de plus en plus de sociétés savantes plaident pour un dépistage ciblé sur les patients à risque. Mais le débat reste ouvert, comme en témoignent les échanges qui ont eu lieu sur le sujet lors du récent Forum Codia 2014. Un congrès qui a également permis de revenir sur les grandes études cardio/diabéto de 2013.

  • Pour un dépistage ciblé de la coronaropathie chez le diabétique - Ischémie myocardique silencieuse du diabétique, mieux vaut savoir-1

En matière de dépistage de l’ischémie myocardique silencieuse du diabétique (IMS), la donne est en train de changer. En septembre dernier, l’EASD et l’ESC, dans un texte conjoint, ont emboité le pas aux préconisations françaises de 2004, stipulant qu’il est potentiellement intéressant de dépister une IMS chez des diabétiques à haut risque, une recommandation cependant faible qui ne s’appuie sur aucune étude.

C’est d’ailleurs pourquoi l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres dossiers congrès

add
Dossier congrès

CongrèsAMP, IPP, alimentation... Les pédiatres prennent position Abonné

Enfants

Risques liés à l’AMP, pertinence des IPP chez le nourrisson ou encore dangerosité potentielle des régimes “sans” chez l’enfant : le récent... Commenter

Dossier congrès

MédicamentsToute réaction n’est pas allergie Abonné

Allergies

Avec près de 2500 participants, le Congrès francophone d’allergologie est devenu l’un des plus grands rendez-vous mondiaux de la... Commenter

Dossier congrès

12e Congrès de la médecine générale FranceLe défi des violences faites aux femmes Abonné

12e CMGF

Grand rendez-vous annuel de la discipline, le congrès de la médecine générale s’est tenu à Paris au début du mois. Très tournée sur le... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit du premier projet de ce type piloté par une communauté de...Commenter

La dénervation rénale, vers une alternative au traitement médicamenteux dans l'HTA  ?

Circonscrite jusqu’à présent aux hypertensions résistantes, la dénervation rénale sera-t-elle demain un traitement « de routine » pour... Commenter

Bientôt un guide et des conseils de l'Ordre pour soigner son e-réputation

Ordinateur

Dans une étude parue jeudi, le Conseil d'État préconise de mettre un terme à l'interdiction stricte de publicité imposée aux médecins et de... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir