MG France demande "un plan d’urgence" pour la médecine générale
Brève

MG France demande "un plan d’urgence" pour la médecine générale

19.12.2013

MG France, a demandé jeudi au gouvernement un "plan d'urgence" pour la médecine générale, évoquant un "risque de crash sanitaire". La Stratégie nationale de santé, présentée par la ministre de la Santé Marisol Touraine, "doit commencer par ce plan d'urgence et d'investissement pour la médecine générale", souligne encore une fois MG France dans un communiqué. Affirmant que les actes médicaux constituent 90% de la rémunération des généralistes, MG France souhaite que leur valeur soit portée "au niveau de ceux des autres spécialités". Comme l’Unof, le syndicat plaide notamment pour que la consultation chez le généraliste soit fixée à 25 euros, contre 23 euros actuellement. Il réclame une consultation de coordination à 28 € "chaque fois que le généraliste adresse son patient pour avis à un médecin consultant" et une consultation longue dans la nomenclature des actes des généralistes qui rémunérerait les actes pour lesquels un travail de synthèse est nécessaire. Enfin, les forfaits, qui représentent les 10% restants de leur rémunération, "restent bloqués" et doivent être "actualisés", selon lui.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir