Encore des trous dans la couverture vaccinale ROR
Brève

Encore des trous dans la couverture vaccinale ROR

10.12.2013

Au minimum 7% des sujets sont insuffisamment immunisés contre les tropis maladies visées par le vaccin ROR, la rougeole, les oreillons ou la rubéole, selon une étude basée sur deux enquêtes (2008-2009 et 2009-2010) et parue mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Les proportions de sujets "réceptifs", c'est-à-dire insuffisamment immunisés, vis-a-vis de la rougeole, des oreillons et de la rubéole étaient respectivement de 10%, 15% et 11% chez les enfants de 1 à 6 ans, de 8%, 14% et 8% chez ceux de 6-29 ans et de 1%, 6% et 5% parmi les 30-49 ans, selon l'étude. Le BEH rappelle que le seuil de 5% a été fixé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), comme une des conditions pour l'élimination de la rougeole. Selon un point de l'InVS datant de mi-octobre, depuis le 1er janvier 2008, plus de 23.000 cas de rougeole ont été déclarés en France, dont près de 15.000 cas en 2011. Depuis le début de cette épidémie en 2008 et jusqu'à fin septembre 2013, plus de mille pneumopathies graves, ainsi que 32 complications neurologiques et dix décès, ont été enregistrés. Après avoir baissé en 2012, le nombre de cas a continué à diminuer en 2013, avec 237 cas déclarés entre le 1er janvier et le 30 septembre, dont quatre pneumopathies graves et deux encéphalites qui ont guéri sans séquelles. Le virus continue toutefois à circuler en particulier dans le Sud-Est de la France. Les auteurs conseillent donc de "rester vigilant". Concernant les oreillons, la survenance de davantage de cas groupés à amené le HCSP a diffuser un avis au début de l’été dernier.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir