Mort d’Arafat : experts suisses et français pas d’accord
Brève

Mort d’Arafat : experts suisses et français pas d’accord

04.12.2013

Un mois et demi après les conclusions d’experts suisses qui estimaient que la mort d’Arafat à l’hôpital Percy le 11 novembre 2004 était due à un empoisonnement, les experts mandatés par la justice française privilégient une mort naturelle du leader palestinien. "En l'état des analyses effectuées et des pièces figurant au dossier, les experts concluent à l'absence d'un empoisonnement au Polonium-210 de M. Arafat", a indiqué mardi soir le parquet de Nanterre dans un communiqué. Les deux équipes suisse et française partent toutefois d'un même constat: il y avait bien dans le corps de Yasser Arafat du polonium, substance radioactive hautement toxique, en dose supérieure à la moyenne. Mais, pour les Français, la présence de radon, dans l'environnement extérieur, expliquerait ces fortes quantités. En 2004, le rapport de l'hôpital militaire Percy faisait, pour sa part, état d'une inflammation intestinale d'"allure infectieuse" et de troubles de la coagulation "sévères", mais n'élucidait pas les causes de la mort de Yasser Arafat à 75 ans.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir