Dépendance : Ayrault détaille feuille de route du gouvernement
Brève

Dépendance : Ayrault détaille feuille de route du gouvernement

30.11.2013

Le gouvernement se donne quatre mois pour boucler la loi sur l’autonomie, qui doit être voter l'année prochaine et entrera au 1er janvier 2015. Devant environ 300 représentants des départements, associations et acteurs du secteur réunis au ministère de la Santé, le premier ministre a donné vendredi le coup d’envoi de la concertation sur ce texte, entouré des ministres Marisol Touraine (Santé) et Michèle Delaunay (Personnes âgées). "Les quinquagénaires d'aujourd'hui auront 80 ans en 2040. Nous devons prendre aujourd'hui les décisions qui leur permettront demain de vivre leur vieillesse dans un logement adapté, dans un environnement sécurisant, accessible, solidaire, et entourés des technologies qui vont faciliter leur vie quotidienne", a déclaré Jean-Marc Ayrault. La première étape de la loi sur "l'adaptation de la société au vieillissement" est centrée sur le maintien à domicile et l'adaptation des politiques de transport, logement et urbanisme. Elle doit être financée grâce aux 645 millions d'euros par an provenant d'une taxe sur les pensions des retraités imposables (la Casa). Jean-Marc Ayrault a confirmé la volonté du gouvernement d'"améliorer" aussi l'allocation personnalisée à l'autonomie (APA), qui couvre une partie des dépenses d'aide à domicile des personnes âgées dépendantes en faisant en sorte d’"alléger le reste à charge" des 700.000 bénéficiaires, et de "renforcer l'aide à domicile par le relèvement des plafonds d'aide par l'APA", Le projet de loi comportera également des mesures de "soutien" aux aidants familiaux, destinées à "leur donner des moments de pause" en permettant de "financer des solutions temporaires" d'accueil de leur proche dépendant.

Une deuxième étape "dans la seconde moitié du quinquennat" concernera l'accueil des personnes âgées en maisons de retraite médicalisées (les Ehpad), a confirmé le Premier ministre, avec l'objectif de "réduire le reste à charge des résidents". Le financement de cette étape, qui nécessitera un deuxième projet de loi, n'est pas encore arbitré.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... 3

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir