Le ministère de la Santé tente de rassurer les hôpitaux locaux
Brève

Le ministère de la Santé tente de rassurer les hôpitaux locaux

22.11.2013

Dans une intervention video diffusée vendredi 22 novembre lors de la Journée Nationale des hôpitaux locaux, la ministre de la Santé a semblé faire de l’hôpital du généraliste sa priorité. Même si elle n’a pas fait d’annonces très précises, à même d’apaisser les acteurs de l’hôpital local, Marisol Touraine a fait montre de volontarisme à leur endroit : «Je veux que les "hôpitaux locaux" puissent jouer pleinement leur rôle dans les territoires.» La ministre a « demandé aux Agences Régionales de Santé de mettre en valeur votre connaissance des territoires et de leurs besoins » et à l’adresse des acteurs de l’ex-hôpital local, elle a martelé : «Je compte sur vous pour inciter des généralistes ou d’autres professionnels de santé, à s’installer dans des zones qui souffrent aujourd’hui d’une pénurie de médecin.»

«Convaincue que c’est en formant les étudiants dans vos établissements que nous leurs donnerons l’envie demain de s’installer dans les territoires», Marisol Touraine a par ailleurs promis que ces petits établissements seront prochainement terrain de stage pour les étudiants en médecine : «Les ARS vous accompagneront dans cet objectif », a-t-elle souligné dans la lignée de la proposition N° 11 du "pacte territoire santé" qu’elle avait lancé il y a un an.

Elle a annoncé par ailleurs que les travaux initiés le 25 juin au ministère de la Santé lors d’un groupe de travail avec les acteurs de l’hôpital local seront poursuivis pour adapter la T2A et valoriser « la place des hôpitaux de proximité dans les territoires ». Un peu plus tard, le directeur de la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) du ministère a précisé qu’une prochaine réunion aurait lieu mi-décembre avec les médecins de l’AGHL et les directeurs de l’ANCHL. Jean Debeaupuis a lui aussi voulu rassurer ses interlocuteurs, affirmant notamment à propos des fermetures de lits de médecine de ces dernières années que «le mouvement de requalification du sanitaire vers le médico-social est terminé» et promettant de «mobiliser les ARS sur le rôle et la place des hôpitaiux locaux.» Au passage, il a iniqué à l’intention des généralistes des hôpitaux locaux que les établissements dans lesquels ils interviennent se devaient de leur régler les 5 euros du forfait 85 ans.

Ces interventions semblent n’avoir qu’à moitié rassurées les acteurs de l’hôpital local présents. A Bagnolet, ce vendredi, de nombreux témoignages incriminaient les mauvaises intentions des ARS vis-à-vis de nombreux hôpitaux locaux et une volonté de fermer des lits. Alors qu’une quarantaine de ces petits établissements a disparu depuis 2004, l’AGHL identifie encore une trentaine d’hôpitaux locaux en péril...

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...12

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir