Le SOS des hôpitaux locaux
Brève

Le SOS des hôpitaux locaux

19.11.2013

A la veille de leur Colloque national qui se tiendra vendredi 22 novembre à Bagnolet, les acteurs de l’hôpital local lancent un SOS. Dans un communiqué commun, les directeurs de l’ANCHL (Association nationale des centres hospitaliers locaux) et les médecins de l’AGHL (Association des généralistes des hôpitaux locaux) font état de de 44 établissements fermés et 5000 lits supprimés en à peine 10 ans. Et appremment, le mouvement ne s’arrête pas là, puisque ANCHL et AGHL déplorent des «fermetures de sercice entiers tant dans en médecine qu’en soins de suite et de réadaptation» cers derniers mois, les pouvoirs publics prétextant de «performances trop faibles» ou de «durées moyennes de séjour trop longues». Dans ce contexte, les deux associations demandent au gouvernement «un moratoire sur la fermeture de ces lists» et demandent « un plan de développement en faveur de leurs établissements.».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir