Les discussions avec les sage-femmes commencent mardi
Brève

Les discussions avec les sage-femmes commencent mardi

17.11.2013

La grève entamée mi-octobre par les sage-femmes va-t-elle s’arrêter ou s’amplifier. Réponse mardi prochain, à l’issue d’une première réunion sur le statut des sages-femmes au ministère de la Santé. Les sages-femmes se sentent "invisibles", "mal reconnues" et "je veux leur permettre d'être plus visibles" : c'est ainsi que la ministre de la Santé Marisol Touraine avait justifié le 7 novembre la mise en place du groupe de travail, qui sera lancé mardi. Mme Touraine avait fait cette ouverture au collectif des sages-femmes à l'issue d'une manifestation qui avait mobilisé à Paris plusieurs milliers de sages-femmes. Au coeur de la contestation des sages-femmes: leur statut. Considérées comme personnel médical dans le code de la santé publique, elles estiment ne pas être reconnues comme telles dans les faits, en particulier à l'hôpital. L'objet du groupe de travail est d'une part de "conforter leur rôle et leur mission" comme professionnelles médicales de premier recours (premier professionnel auquel accède le patient) pour les libérales. D'autre part, il s'agit de "réfléchir" à leur statut à l'hôpital, selon Mme Touraine. Jusque-là, le collectif a poursuivi le mouvement, souhaitant connaître le contenu précis de cette première réunion, Des rassemblements sont organisés à Paris devant le ministère et en province devant les Agence régionale de santé (ARS) à 10H00, au début de la réunion. En parallèle, ces syndicats participent à des négociations sur les salaires des sages-femmes de la fonction publique hospitalière.Mercredi, lors d'une première réunion sur ce sujet, ils ont rejeté les propositions du ministère de la Santé,jugées trop faibles.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir