Les vetos ne veulent pas être privés de leurs antibiotiques
Brève

Les vetos ne veulent pas être privés de leurs antibiotiques

06.11.2013

Il n’y a pas que les médecins auxquels on reproche de prescrire trop d’antibiotiques. Les vétérinaires aussi, alors que la France est un des principaux pays utilisateurs d’antibiotiques de l’UE. Les restrictions prévues par les pouvoirs publics à leur endroit, ont amené les vétérinaires à descendre dans la rue mercredi, pour la première fois depuis très longtemps.

Vêtus de blouse bleu, verte ou blanche, stéthoscope autour du cou, plus de 2.000 vétérinaires "en colère" se sont rassemblés sur le parvis de la gare Montparnasse. Venus de toute la France, les professionnels de santé protestent contre une disposition du projet de loi d'avenir de l'Agriculture visant à supprimer la délivrance de certains antibiotiques pour la confier aux pharmaciens. Dans une ambiance festive au son de cloches de vaches et trompettes, les élèves vétérinaires ont aussi rejoint le cortège qui devait rallier le ministère de la Santé. les protestataires ont maintenu cette mobilisation, même si même si lundi les ministres de l'Agriculture et de la Santé ont fait marche arrière. "Les vétérinaires ont été rassurés par les décisions prises par le gouvernement mais maintiennent leur mobilisation car toute garantie n'est pas offerte dans la mesure où il s'agit d'un projet de loi qui peut être amendé par les députés et les sénateurs", explique Michel Baussier, président de l'Ordre national des vétérinaires.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...10

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir