Rage : dix personnes traitées dans le Val d’Oise
Brève

Rage : dix personnes traitées dans le Val d’Oise

02.11.2013

Les ministères de l'Agriculture et de la Santé ont annoncé jeudi qu'un cas de rage avait été détecté chez un chaton dans le Val d'Oise, une première en France depuis 2001. Le chaton a été trouvé le 25 octobre à Argenteuil et est décédé le 28 octobre. Le cas de rage a été confirmé par l'institut Pasteur. "Une enquête épidémiologique a été engagée afin d'identifier et prendre en charge les personnes qui auraient pu entrer en contact avec ce chaton entre le 8 octobre et le 28 octobre inclus. Cette période correspond à la période pendant laquelle il a pu transmettre la maladie", précise le communiqué des deux ministères.

"Cinq personnes ayant été en contact avec le chaton ont déjà été identifiées" et ont reçu un traitement préventif. Des fonctionnaires de la ville d'Argenteuil, de l'Agence régionale de santé (ARS) et des services vétérinaires ont examiné vendredi la plupart des maisons de la rue où le chaton a été découvert. Et ce travail a permis d'identifier "cinq autres personnes" potentiellement contaminées, qui deaient être également traitées samedi. Il s'agit là aussi, selon la préfecture d'une famille, qui avait recueilli le chaton le 24 octobre", avant de le laisser partir "à cause de son agressivité". Les ministères appellent à présent "les personnes qui auraient été mordues, griffées, égratignées, ou léchées sur une muqueuse (bouche, yeux...) ou sur une peau lésée par ce chaton" ou "dont l'animal aurait été en contact avec ce chaton" entre le 8 et le 28 octobre d'appeler le 08 11 00 06 95 entre 10H00 et 18H00 heures à partir du 1er novembre.

Ce chaton aurait pu être amené du Maroc, probablement par une famille selon les premiers éléments de l’enquête. Dans ce cas, le risque d’épiédmie serait limité. "La France a été déclarée officiellement indemne de cette maladie en novembre 2001 par l'Office international des épizooties (OIE)", souligne le ministère de l'Agriculture. Mais des cas "importés" sont recensés de manière sporadique: un cas de rage sur une chienne originaire de Gambie a été enregistré en 2008. Le dernier cas de rage contracté sur le territoire national remonte à 1924 et les cas de rage humaine "importés" depuis l'étranger demeurent très rares avec seulement 20 cas de 1970 à 2005, selon l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Feuille de soins et carte vitale

Refus de télétransmission : les généralistes moins récalcitrants

Vingt ans après l'intronisation de la carte Vitale, des milliers de médecins font de la résistance. L'an passé, près de 82 millions de feuilles de soins papier ont ainsi été reçues, en incluant...11

ROSP : Hors forfait structure, les omnipraticiens ont perdu 36 % de leur prime, observent les Généralistes-CSMF

Dominos

Après la surprise et l'amertume, la colère. Les médecins généralistes ont connu une réelle baisse de leur rémunération sur objectifs de... 14

[Appel à témoignages] Les tabous en consultation

[Appel à témoignages] Les tabous en consultation-0

Vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation délicate pour évoquer un sujet avec un patient en consultation. Quels sont les thématiques... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir