Rage : dix personnes traitées dans le Val d’Oise
Brève

Rage : dix personnes traitées dans le Val d’Oise

02.11.2013

Les ministères de l'Agriculture et de la Santé ont annoncé jeudi qu'un cas de rage avait été détecté chez un chaton dans le Val d'Oise, une première en France depuis 2001. Le chaton a été trouvé le 25 octobre à Argenteuil et est décédé le 28 octobre. Le cas de rage a été confirmé par l'institut Pasteur. "Une enquête épidémiologique a été engagée afin d'identifier et prendre en charge les personnes qui auraient pu entrer en contact avec ce chaton entre le 8 octobre et le 28 octobre inclus. Cette période correspond à la période pendant laquelle il a pu transmettre la maladie", précise le communiqué des deux ministères.

"Cinq personnes ayant été en contact avec le chaton ont déjà été identifiées" et ont reçu un traitement préventif. Des fonctionnaires de la ville d'Argenteuil, de l'Agence régionale de santé (ARS) et des services vétérinaires ont examiné vendredi la plupart des maisons de la rue où le chaton a été découvert. Et ce travail a permis d'identifier "cinq autres personnes" potentiellement contaminées, qui deaient être également traitées samedi. Il s'agit là aussi, selon la préfecture d'une famille, qui avait recueilli le chaton le 24 octobre", avant de le laisser partir "à cause de son agressivité". Les ministères appellent à présent "les personnes qui auraient été mordues, griffées, égratignées, ou léchées sur une muqueuse (bouche, yeux...) ou sur une peau lésée par ce chaton" ou "dont l'animal aurait été en contact avec ce chaton" entre le 8 et le 28 octobre d'appeler le 08 11 00 06 95 entre 10H00 et 18H00 heures à partir du 1er novembre.

Ce chaton aurait pu être amené du Maroc, probablement par une famille selon les premiers éléments de l’enquête. Dans ce cas, le risque d’épiédmie serait limité. "La France a été déclarée officiellement indemne de cette maladie en novembre 2001 par l'Office international des épizooties (OIE)", souligne le ministère de l'Agriculture. Mais des cas "importés" sont recensés de manière sporadique: un cas de rage sur une chienne originaire de Gambie a été enregistré en 2008. Le dernier cas de rage contracté sur le territoire national remonte à 1924 et les cas de rage humaine "importés" depuis l'étranger demeurent très rares avec seulement 20 cas de 1970 à 2005, selon l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès SML

En congrès, les cadres du SML défendent la médecine libérale… Et les homéopathes

Les cadres du Syndicats des médecins libéraux (SML) se réunissaient ce week-end pour leur 9e congrès dans le cadre provençal d’Opio dans les Alpes-Maritimes. Malgré un soleil estival et une...1

Des interprètes mis gratuitement à disposition de tous les médecins des Pays de la Loire

traduction

Depuis 2017, l’URPS des médecins libéraux des Pays de la Loire met gratuitement à disposition des médecins généralistes un service... 2

32 jours d'attente en moyenne pour accéder à une IRM urgente

IRM

Malgré l'installation de nouveaux équipements, les Français doivent attendre 32 jours en moyenne pour avoir un rendez-vous pour une IRM*.... 2

Dermatologie LES PUNAISES DE LIT Abonné

Punaise de lit

Parasites cosmopolites, les punaises de lit prolifèrent en France. Cette parasitose donne des lésions cutanées sur les zones découvertes.... Commenter

Gériatrie VITAMINE D CHEZ LE SUJET ÂGÉ : DOSAGE ET SUPPLÉMENTATION Abonné

Vitamine D

Chez le sujet âgé, le dosage de vitamine D est indiqué et remboursé dans des indications limitées. Les seniors à haut risque doivent être... Commenter

A découvrir