Euthanasie : neuf français sur 10 pour la légalisation
Brève

Euthanasie : neuf français sur 10 pour la légalisation

02.11.2013

92% des Français sont favorables à l'euthanasie pour les personnes qui en font la demande et qui souffrent de "maladies insupportables et incurables", selon un sondage Ifop publié vendredi par l'association pro-euthanasie ADMD. A la question, "selon vous la loi française devrait-elle autoriser les médecins à mettre fin, sans souffrance, à la vie de ces personnes atteintes de maladies insupportables et incurables si elles le demandent ?", 44% répondent "oui absolument" et 48% répondent "oui dans certain cas" soit un total de 92% de réponses positives. Ils étaient 94% à répondre globalement oui à la même question lors d'un sondage réalisé en août 2011 par le même institut pour le journal Sud Ouest et un peu moins dans le sondage de l’ADMD de l’an dernier.

L'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) révêle ce nouveau sondage à l’occasion de la journée de mobilisation qu’elle organise samedi pour demander la légalisation de l’euthanasie. Des rassemblements sont prévus à Paris (place de la République) et en province pour réclamer "une loi de liberté qui permette à chacun de décider des conditions de sa propre fin de vie". L'association anti-euthanasie Alliance Vita dénonce de son côté "la récupération du jour des défunts par les promoteurs de l'euthanasie" alors que le 2 novembre a été autoproclamé par l'ADMD "journée mondiale pour le droit à mourir dans la dignité".

Baromètre réalisé en ligne par l'Ifop auprès d'un échantillon représentatif de 1.004 personnes (méthode des quotas) du 29 au 31 octobre.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...3

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 3

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir