Fraudes : 968 notifications en 2012 contre des médecins
Brève

Fraudes : 968 notifications en 2012 contre des médecins

30.10.2013

Le montant des fraudes à l’Assurance maladie s’élève à 149 millions d’euros en 2012 contre 120 millions d’euros en 2011, d'après les derniers chiffres de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude. Du côté des assurés sociaux, le préjudice en matière d’obtention des droits s’élève à 3,8 millions d’euros et celui aux indemnités journalières (IJ) à 7 millions d’euros. Mais les professionnels de santé sont aussi épinglés par la Délégation. Selon elle, il seraient à l’origine d’un préjudice financier de 7,4 millions d’euros pour l’Assurance maladie. Un chiffre qui n’évolue guère d’année en année, avec une tendance récente légèrement à la hausse, puisqu’en 2011 ce montant était de 7 millions d’euros. Les fraudes à la nomenclature constituent l’essentiel du préjudice subi. En tout, 48 saisines du parquet ont été déposées et 968 notifications adressées aux médecins l’année dernière. Parmi les 18 décisions pénales, figure celle record d’un généraliste condamné à trois ans de prison ferme et à indemniser deux CPAM à hauteur de 378 000 euros. Hors assurés et hors médecins, on trouve aussi cités les établissements de soins (26 millions), les infirmiers (17), les ambulanciers (13), dentistes(3) et pharmaciens (3).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...10

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir