Privé de médecin, un Maire fait la grève de la faim
Brève

Privé de médecin, un Maire fait la grève de la faim

29.10.2013

L’épisode, relayé par Ouest France, aura été de courte durée mais témoigne de l’exaspération de certains élus locaux. Privé de médecin, Jean-Pierre Guilleret, Maire de La Motte, dans les Côtes d’Armor, avait entamé hier, lundi, une grève de la faim devant les bureaux de l’Ordre des médecins à Saint-Brieuc. Retour en arrière : alors que le généraliste local part à la retraite, le Maire fait appel à une agence de recrutement qui déniche le Dr Gino Pogani. Mais le médecin roumain ne pourra pas exercer, faute de numéro de praticien. L’Ordre lui reproche en effet une pratique insuffisante de la langue de Molière. C’est maintenant à l’ARS de se prononcer. En attendant, Jean-Pierre Guilleret a déjà annoncé qu’il pourrait reprendre sa grève de la faim.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
lait infantile

Buzyn réservée sur le classement des laits infantiles comme médicaments

Faut-il classer les laits infantiles parmi les médicaments, pour renforcer le contrôle sanitaire et éviter une nouvelle contamination comme celle des produits Lactalis ? Agnès Buzyn, s'est dite...Commenter

[Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... Commenter

Fin de vie : l'IGAS préconise d'impliquer davantage les infirmières sur le recueil des directives anticipées

.

Plus de deux ans après l'entrée en vigueur de la loi Leonetti-Claeys (2 février 2016) sur la fin de vie, l'Inspection générale des affaires... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

GALE, IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir