Etats-Unis - Débuts hésitants pour le Obamacare
Brève

Etats-UnisDébuts hésitants pour le Obamacare

18.10.2013

Grand oeuvre du président Obama, la réforme du système de santé a ouvert ses guichets d’inscriptions depuis le 1er octobre. Mais les embouteillages et les bugs sont tels que peu d’Américains ont réellement pu s’inscrire.

Sorti victorieux du conflit budgétaire avec les Républicains, le Obamacare va-t-il conquérir l’Amérique ? Le site d’inscription, lancé le 1er octobre qui doit permettre à des millions d'Américains d'accéder à une assurance santé a en tout cas connu des débuts chaotiques et de nombreux bugs. Ce système fédéral gère le dispositif pour 36 Etats, les 14 autres Etats gèrant le système localement avec leurs propres sites internet.

"Le lancement du site a été "un échec énorme", estime Bob Laszewski, consultant spécialisé dans l'industrie et le marché de la santé. "D'après mes estimations, au cours des deux premières semaines, seuls 10.000 Américains se sont inscrits dans les 36 Etats dans lesquels le site internet est géré par le gouvernement fédéral", explique-t-il. Selon des estimations du Washington Post, quelque 185.000 personnes auraient tout de même souscrit mercredi une assurance dans les 14 Etats où le système est géré localement.

Face aux critiques, l'administration refuse pour le moment de divulguer le nombre d'Américains qui ont souscrit une assurance sur son site, promettant des données mensuelles à compter du mois de novembre. "Mais le total reste en tout état de cause loin des quelque 7 millions d'Américains qui pourraient souscrire une assurance dès 2014 grâce au système, selon les prévisions du Bureau du budget du Congrès, un organisme indépendant. Au total, plus de 50 millions d'Américains n'ont pas d'assurance santé. "Les prévisions étaient que 60.000 personnes créeraient un compte exactement au même moment sur le site. Finalement, il y en a eu 250.000", soulignait pour sa part jeudi sur CNN Aneesh Chopra, ex-directeur chargé des nouvelles technologies à la Maison Blanche sous Barack Obama, affichant sa "grande confiance" dans le fait que le problème soit réglé "dans les prochaines semaines".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Plaque professionnelle vandalisée

Face à l'escalade de la violence contre les médecins, l'Ordre veut généraliser un système d'alerte

Ces dernières semaines, deux généralistes ont été les cibles d'agressions ultra-violentes. À Romainville (Seine-Saint-Denis), un confrère a été passé à tabac et s'est fait voler sa montre par un...3

Un médecin libéral sur dix cumule emploi et retraite, les généralistes moins adeptes que les autres spés

.

Face à la désertification médicale, les médecins prolongent leur activité au-delà de l'âge légal de la retraite. Une étude de la Direction... 1

L'ANSM dit oui au cannabis thérapeutique, le chemin vers sa légalisation encore long

.

Une première étape vers l'autorisation du cannabis thérapeutique vient d'être franchie en France. Le comité d'experts de l'Agence française... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir