Renoncement aux soins : un Français sur trois
Brève

Renoncement aux soins : un Français sur trois

15.10.2013

Le renoncement aux soins se serait-il encore aggravé ces derniers mois en France ? Oui, répond le baromêtre Europ Assistance-CSA, qui chiffre à 33% le nombre de personnes ayant déclaré avoir évité ou reporté des soins au cours de l’année, soit 6 points de plus par rapport à l’édition précédente et trois fois plus qu’en 2009 (11%) ! Ce taux reste préoccupant si on le compare avec d’autres pays de niveaux de développement similaires. Alors que 23% des Américains (+2 points) déclarent encore avoir au cours de l’année renoncé ou reporté des soins médicaux pour eux ou un membre de leur foyer pour des raisons financières, trois autres pays européens se distinguent tout de même par un niveau élevé de renoncement aux soins : la Pologne avec 39% des personnes sondées déclarant avoir renoncé à des soins pour raisons financières en 2013(- 2 points), l’Allemagne avec 24% (-6 points) et l’Italie avec 20% (-7 points). En revanche, le taux de renoncement aux soins déclaré est sensiblement plus bas en Autriche (11%), en Espagne (7%), Suède (6%) ou en Grande-Bretagne (4%).

Sont particulièrement concernés par ce phénomène dans l’hexagone, les femmes (41%, contre 23% des hommes) et les 18-39 ans (40%, contre 22% des 60 ans et plus). Les soins dentaires (25%) arrivent en tête des soins auxquels les Français renoncent ou qu’ils reportent, devant les achats de lunettes ou de lentilles de correction (17%), les consultations de généralistes ou spécialistes (12%), les achats de médicaments (7%) et les soins lourds (7%). C’est surtout en dentisterie et en optique que la fréquence des renoncements a bondi ces dernières années.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...1

La recertification pas obligatoire pour tous : le Pr Uzan se justifie devant les jeunes généralistes

Pr Serge Uzan

La recertification des médecins finira-t-elle par devenir obligatoire ? Les jeunes médecins généralistes installés et remplaçants du... Commenter

[Appel à témoignages] Que peut-on vous souhaiter pour 2019 ?

Sapin et cadeaux

Des patients à l’heure, le G à 50 euros, des vaccins dans le frigo, moins de paperasse, plus de retours de vos confrères, un successeur…... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir