Thermomètres et tensiomètres à mercure, hors la loi en 2020
Brève

Thermomètres et tensiomètres à mercure, hors la loi en 2020

11.10.2013

L'OMS et l'organisation Health Care without Harma ont lancé vendredi un appel pour l'élimination progressive des thermomètres médicaux et des appareils pour mesurer la tension contenant du mercure d'ici 2020. Intitulée "pour des soins sans mercure d'ici 2020", l’opération a été lancée pour marquer la signature jeudi de la Convention de Minimata sur le mercure. Le mercure et ses différents composés sont "une préoccupation pour la santé publique mondiale et ont toute une série d'effets graves sur la santé", indique l'OMS. Et de citer des "dommages cérébraux neurologiques, en particulier chez les jeunes" ou des effets néfastes sur les reins et le système digestif. La convention de Minimata autorise l'utilisation du mercure dans les thermomètres jusqu'en 2020 avec des exceptions pouvant repousser ce délai à 2030. L'OMS estime cependant que les conséquences pour la santé du mercure "sont si graves que tous devraient s'efforcer de respecter la date cible de 2020 fixée dans la convention". L'OMS et ses partenaires du secteur de la santé s'efforceront en outre d'éliminer progressivement les antiseptiques locaux et les produits cosmétiques éclaircissants de la peau à base de mercure d’éliminer progressivement l'utilisation de ce métal dans les amalgames dentaires.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir