NACOS : les vrais chiffres "in vivo"
Brève

NACOS : les vrais chiffres "in vivo"

09.10.2013

Tandis que la prescription des nouveaux anticoagulants oraux (NACO) s’intensifie, qu’un syndicat de biologistes vient de lancer une alerte sur leurs risques hémorragiques, que des plaintes viennent d’être déposées contre le laboratoire Boehringer-Ingelheim, le Collège de la médecine générale (CNGE-IRMG Association) apporte des éléments tendant à prouver qu’ « in vivo », les Naco seraient moins dangereux que prévu.

En 2 semaines, 575 médecins généralistes (sur environ 2000 sollicités), répartis sur 12 régions, ont répondu à l’enquête EPAN (Enquête de Prévalence des Accidents hémorragiques liés aux Naco). 500 d’entre eux (87%) ont suivi en 2013 au moins un patient traité par NACO (en moyenne 4,1 patients par médecin). Sur les 2365 patients traités, 6,3% (n=149) d’accidents hémorragiques ont été identifiés, ayant entrainé 0,28% de décès (n=7) . Ces chiffres sont nettement inférieurs à ceux des essais cliniques pré-AMM évalués autour de 13% , lesquels sont menés avec une méthodologie totalement différente – prospective – qui ne permet pas de véritables comparaisons. Les auteurs précisent en effet que leur enquête est rétrospective, déclarative, dont le seul objectif est d’estimer la prévalence actuelle des accidents hémorragiques sous Naco, en situation réelle d’utilisation. Ce type d’enquête s’apparenterait davantage à un sondage qu’à une étude épidémiologique. Ils précisent néanmoins que les NACO, alternative thérapeutique aux antivitamine K ont, comme eux, ont des effets secondaires graves.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Exercice mixte

400 généralistes tentés par l'exercice mixte pourraient rejoindre les hôpitaux de proximité dès 2019

Pour retrouver une offre de médecine générale dans les territoires qui en sont dépourvus, le gouvernement mise sur le recrutement de 400 omnipraticiens dans les hôpitaux de proximité. Les premiers...Commenter

[VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent

 - [VIDEO] Un maire généraliste veut forcer les remplaçants à s'installer, ils lui répondent-0

La santé n’est pas le sujet numéro 1 du Grand débat national, il est même absent des thèmes prioritaires pointés par Emmanuel Macron. Mais... 12

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Publicité

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la... 6

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir