Faut-il investir dans la recherche sur le cancer ou sur le vieillissement ?
Brève

Faut-il investir dans la recherche sur le cancer ou sur le vieillissement ?

08.10.2013

Retarder le vieillissement est un meilleur investissement de santé publique que de concentrer la recherche sur le cancer et les pathologies cardiaques qui en résultent. C’est ce qu’affirment des chercheurs américains dans la dernière livraison de la revue américaine Health Affairs. Leur étude assure qu’au vu des récentes avancées scientifiques, il est possible de ralentir la dégénérescence de l'âge. Et elle ajoute que, même un succès modeste dans ces recherches, aurait un effet visible sur la santé des personnes de 65 ans et plus entre 2030 et 2060. Selon ces chercheurs des universités de Harvard (Massachusetts), Columbia (New York) et de Californie du Sud, des avancées en ce sens permettraient à 12 millions de personnes du troisième âge supplémentaires d’être en bonne santé en 2060 aux Etats-Unis, soit beaucoup plus que ne le permettraient les scénarios les plus optimistes quant à de nouvelles avancées contre le cancer et les maladies cardiaques, expliquent-ils. Selon eux, réduire l'incidence du cancer de 25% au cours des prochaines décennies améliorerait à peine la santé de la population au cours de cette période. Ce serait aussi vrai pour les maladies cardiovasculaires, principale cause de mortalité dans le monde, à en croire le modèle développé par ces scientifiques...

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

Infirmière en pratique avancée : la profession dénonce un dispositif trop « hospitalier » et rectifie le décret

D'ici quelques jours, le ministère de la Santé devrait remettre aux syndicats de médecins une nouvelle version du décret encadrant les Infirmières en pratique avancée (IPA). Fustigée par l'ensemble...1

Épidémie de rougeole, où en est-on ?

Virus de la rougeole

On en parle moins, cependant l'épidémie de rougeole sévit toujours en Fance, puisque d'après le dernier bulletin hebdomadaire publié hier... 1

Agnès Buzyn, femme politique la plus influente du premier trimestre 2018

Agnès Buzyn

Stratégie de transformation du système de santé, plan prévention, financement des Ehpad… Depuis le début de l'année, Agnès Buzyn est sur... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir