Perturbateurs endocriniens : l’UE attend 2014 pour se prononcer
Brève

Perturbateurs endocriniens : l’UE attend 2014 pour se prononcer

05.10.2013

Le verdict très attendu de la Commission européenne sur les perturbateurs endocriniens a été renvoyé à courant 2014, a-t-elle indiqué vendredi. La Commission devait au départ présenter d'ici la fin de l'année un rapport sur les critères définissant les perturbateurs endocriniens, notamment mises en cause dans les cancers hormono-dépendants (seins et prostate). Mais elle ne rendra finalement sa copie, qui pourrait déboucher sur l'interdiction de produits chimiques communs, "que courant 2014", au vu de la "complexité du dossier" et de la diversité des avis scientifiques sur la question, a indiqué le porte-parole du Commissaire compétent, chargé de l'Environnement, Janez Potocnik. Dans l'immédiat, Anne Glover, la conseillère scientifique du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, doit réunir le 24 octobre une réunion scientifique sur la question. La Commission a aussi besoin d'un délai supplémentaire car elle a parallèlement commandité une étude d'impact économique, au vu de l'enjeu pour l'industrie chimique. Près de 40% des produits d'hygiène-beauté, vernis à ongles en tête, contiennent ainsi de ces substances, selon une récente étude publiée en France par l'institut de notation Noteo. Présent principalement dans les plastiques, l'un d'entre eux, le Bisphénol A a été interdit dans les biberons en Europe en 2011.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir