Les drogues illicites, de plus en plus pures et de moins en moins chères !
Brève

Les drogues illicites, de plus en plus pures et de moins en moins chères !

01.10.2013

La lutte internationale menée ces dernières années contre l'héroïne, la cocaïne ou le cannabis n'a pas réussi à endiguer l'offre, selon une étude qui souligne que les prix de ces drogues illicites ont fortement baissé ces dernières années. Publiée mardi dans la revue médicale britannique British Medical Journal (BMJ) Open, l'étude a été réalisée par un groupe de chercheurs américains et canadiens qui ont étudié les données fournies par sept programmes gouvernementaux de surveillance du marché des drogues illicites. Les chercheurs ont mis en évidence qu’aux Etats-Unis de 1990 à celle de 2007, les prix - ajustés en fonction de l'inflation - de l'héroïne, de la cocaïne et du cannabis avaient baissé de plus de 80%, alors que dans le même temps la pureté de ces drogues s'était fortement accrue : 6% pour l'héroïne, 11% pour la cocaine et 161% pour le cannabis. En Australie, le prix de la cocaine a baissé de 14% entre 2000 et 2010, contre une baisse de 49% pour l'héroine au cours de la même période. Pourtant, tout au long de cette période, les saisies de cannabis et d'héroïne ont augmenté respectivement de 465% et 29% aux Etats-Unis, tandis que les saisies de cocaïne ont baissé de moitié. En Europe, les saisies d'héroïne ont pour leur part augmenté de 380% entre 1990 et 2009. Un des auteurs de ces études, le chercheur canadien Evan Wood tire de ce constat d’échec, la conclusion qu’il faudrait davatange mettre l’accent sur la prévention et sur les soins, compte tenu des ravages que font les drogues sur la santé des populations.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Refus

Pas de chiffres mais des premières pistes pour lutter contre les refus de soins médicaux

La commission placée auprès du Conseil national de l’Ordre des médecins chargée d'évaluer les refus de soins des professionnels de santé, a officiellement publié ses premières recommandations. ...Commenter

« Les assistants ne profiteront qu'à une minorité de médecins », redoutent Les Généralistes-CSMF

.

Favorables dans l'ensemble au plan gouvernemental « Ma santé 2022 » dont le coup d'envoi doit officiellement être donné ce lundi, les... Commenter

« Bébés nés sans bras » : la DGS lance un dispositif national de surveillance

Bébé

C’est un peu une aiguille dans une meule de foin que les autorités sanitaires recherchent en lançant une enquête nationale sur les cas... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir