Les médecins des centres de santé veulent se faire entendre par Touraine
Brève

Les médecins des centres de santé veulent se faire entendre par Touraine

27.09.2013

En annonçant la tenue, le 3 et 4 octobre, de leur prochain congrès qui devrait être ouvert par Marisol Touraine, les médecins des centres de santé ont fait part de leurs fortes attentes. « Les centres de santé se sont retrouvés dans le discours de Ayrault et Touraine sur la lutte contre les inégalités sociales de santé et la désertification médicale », a affirmé Éric May, le président de l’Union syndicale des médecins de centres de santé, et nous attendons avec impatience l’annonce de la mise en œuvre de la stratégie nationale de santé ». Lors de la présentation de celle-ci, lundi dernier, Marisol Touraine avait parlé de « conforter les centres de santé » alors que les médecins des centres de santé réclament « une marque de reconnaissance ». « Lors de l’annonce du prochain PLFSS 2014, les centres de santé étaient absents des annonces. Aujourd’hui, il faut prendre en compte l’exercice salarié qui est pour nous un modèle d’avenir », a insisté Éric May. Les médecins des centres de santé demandent « en priorité » de pouvoir bénéficier des mêmes rémunérations forfaitaires prévues pour les médecins libéraux, comme, par exemple, le financement de la coordination : « Touraine ne doit pas nous exclure des rémunérations du travail en équipe » a-t-il dit. Ils demandent également qu’un forfait de gestion soit développé afin de tenir compte du coup généré par le dispositif du tiers payant que les centres de santé pratiquent déjà et que la ministre voudrait étendre d’ici 2017 à la médecine de ville. « Avant de généraliser le tiers payant, il faudrait déjà prendre en compte les réalités qui existent déjà. Les centres de santé sont étranglés financièrement alors qu’ils assurent une mission de service public sans laquelle le renoncement aux soins serait encore plus important », a fait savoir Éric May.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir