Le Fonds Sida espère couvrir 85% des besoins en 2016
Brève

Le Fonds Sida espère couvrir 85% des besoins en 2016

21.09.2013

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, espère pouvoir soigner 85% des personnes ayant besoin d'un traitement d'ici à 2016, a indiqué vendredi le directeur exécutif du Fonds. "Les prochaines années seront déterminantes" a indiqué Mark Dybul à des journalistes lors d'un passage à Paris. Créé en 2002 pour augmenter les moyens alloués à la lutte contre les trois pandémies, le Fonds -- qui au 31 décembre dernier avait déjà déboursé 22,6 milliards (17,7 milliards d'euros) au total -- s'est fixé comme objectif d'obtenir 15 milliards de dollars de contributions au cours des trois prochaines années. Ce niveau d'intervention devrait permettre de sauver 5,8 millions de vie grâce aux traitements, mais également étendre la prévention à travers le monde, et plus particulièrement en Afrique.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...1

La recertification pas obligatoire pour tous : le Pr Uzan se justifie devant les jeunes généralistes

Pr Serge Uzan

La recertification des médecins finira-t-elle par devenir obligatoire ? Les jeunes médecins généralistes installés et remplaçants du... 3

[Appel à témoignages] Que peut-on vous souhaiter pour 2019 ?

Sapin et cadeaux

Des patients à l’heure, le G à 50 euros, des vaccins dans le frigo, moins de paperasse, plus de retours de vos confrères, un successeur…... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir